Accueil / Actualités / Actu internationales / Biodiversité : Le Maroc plaide pour une action mondiale urgente
Biodiversité : Le Maroc plaide pour une action mondiale urgente
Biodiversité : Le Maroc plaide pour une action mondiale urgente.

Biodiversité : Le Maroc plaide pour une action mondiale urgente

Le Maroc plaide pour une action mondiale urgente lors du Sommet sur la biodiversité.

Le Maroc s’est démarqué lors du premier Sommet des Nations-Unies sur la biodiversité, organisé de manière virtuelle à New York. En effet, le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, a plaidé, dans un discours communiqué à ce Sommet, en faveur d’une action mondiale urgente pour faire face à la détérioration inquiétante de la biodiversité qui menace les écosystèmes à travers la planète.

« Alors que la biodiversité fait partie de notre agenda multilatéral, il est grand temps que cette question trouve son équivalent dans le cadre d’une action collective concertée, d’une coopération solidaire et d’un mode de vie humain durable susceptible d’arrêter l’hémorragie actuelle. Il y va de notre survie et celle des générations futures », a souligné le ministre dans ce discours.

Le contexte actuel marqué par le Covid-19 a rappelé à quel point la santé humaine et la nature sont intrinsèquement liées, a noté M. Bourita dans son discours transmis au Secrétariat du Sommet. « Si l’attention mondiale se concentre, actuellement, sur les conséquences de la crise sanitaire, la biodiversité ne doit pas pour autant perdre de sa primordialité. La protection des écosystèmes n’est pas seulement une nécessité, c’est une urgence », a insisté M. Bourita.

Plus récemment, Sa Majesté le Roi a lancé, en février 2020, la stratégie agricole « Génération Green 2020-2030 » et « Forêts du Maroc », visant, entre autres, la consolidation des acquis et l’implication de l’ensemble des acteurs dans la préservation de la biodiversité, a rappelé le ministre. De même, un projet phare de plantation de 10.000 ha d’Arganier, sur une période de 6 ans a démarré, avec une enveloppe totale de 49,2 millions de dollars, cofinancée par le Royaume du Maroc et le Fonds Vert pour le Climat.

 

Regardez aussi

Le Maroc augmente ses exportations agricoles vers les pays ouest-africains

Le Maroc augmente ses exportations agricoles vers les pays ouest-africains

La reprise de la demande extérieure accroît les exportations marocaines de fruits et légumes. La …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *