Accueil / Actualités / Actu internationales / L’IITA et Bayer s’allient pour améliorer les cultures vivrières en Afrique
IITA et Bayer s'allient pour améliorer les cultures vivrières en Afrique
L'IITA et Bayer s'allient pour améliorer les cultures vivrières en Afrique.

L’IITA et Bayer s’allient pour améliorer les cultures vivrières en Afrique

L’IITA et Bayer lancent un projet de sélection pour améliorer les cultures vivrières africaines.

L’Institut international d’agriculture tropicale (IITA), Ibadan et la multinationale allemande Bayer ont lancé un projet de sélection moderne qui garantirait l’amélioration des rendements d’importantes cultures vivrières africaines. 

Le Dr Michael Abberton, chef du Groupe consultatif pour la recherche agricole internationale (CGIAR) – Centre des ressources génétiques de l’IITA et chef de projet, a déclaré que le projet de 30 mois permettrait de construire un système de sélection végétale plus efficace. Les cultures sont le manioc, le maïs, le niébé, la banane, l’igname et le soja.

Lire aussi : Sécurité alimentaire : Le Maroc sauvegarde ses semences en Norvège

Selon Abberton, le projet est financé par la Fondation Bill et Melinda Gates au coût de 1,2 million de dollars. «Les bénéficiaires du projet sont plus de 100 millions de petits exploitants agricoles, qui cultivent les cultures sous mandat de l’IITA sur environ 60 millions d’hectares dans les zones humides à semi-arides de l’Afrique subsaharienne. Ces derniers couvrent des pays tels que le Burkina Faso, la République démocratique du Congo, le Ghana, le Malawi, le Mali, le Niger, le Nigeria, le Rwanda, la Tanzanie, l’Ouganda et la Zambie », a-t-il déclaré, selon worldstagegroup.

S’exprimant également, le Dr Mike Graham, chef de la sélection pour la division des sciences des cultures de Bayer, a indiqué qu’au cours de la dernière décennie, l’augmentation de l’efficacité de Bayer dans le projet permettrait à l’IITA de bénéficier énormément.

Il a indiqué qu’en soutenant la mission de Bayer, “Santé pour tous, Faim pour aucun”, il attendait avec intérêt de poursuivre son engagement avec l’IITA pour aider à atteindre la sécurité alimentaire en Afrique.

Regardez aussi

Espagne : Chute libre des exportations huile olive vers les États-Unis

Espagne : Chute libre des exportations d’huile d’olive vers les États-Unis

Les exportations espagnoles d’huile d’olive ont drastiquement baissé aux États-Unis. Selon les derniers rapports préparés …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *