×
AgriMaghreb AgriAfriOuest AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actu Entreprises / « L’avocat marocain est très apprécié au niveau international pour sa saveur, sa couleur, son calibre »
La culture de l'avocat en Afrique est promise à un bel avenir
Culture de l'avocat - Ph : DR

« L’avocat marocain est très apprécié au niveau international pour sa saveur, sa couleur, son calibre »

« La culture de l’avocat au Maroc se professionnalise de plus en plus et se conforme aux certifications européennes ».

La culture de l’avocat au Maroc est en plein essor. Depuis 2014, la croissance annuelle est d’environ 30 %. En conséquence, le Maroc s’est hissé dans le top 10 des pays producteurs d’avocats et cette tendance devrait se poursuivre dans les prochaines années au vu de la demande internationale. Sur les marchés le Made In Maroc continue d’être de plus en plus apprécié.

Actuellement, les prix des avocats Hass sont sous pression. « Là où en novembre nous vendions encore à plus de 13 euros (135 dirhams), les prix se situent désormais entre 8,50 (88 dirhams) et 10 euros (104 dirhams) pour les tailles 12-18. Nous sommes habitués à une demande d’avocat Hass en légère baisse en décembre. En effet, les exportateurs d’outre-mer du Chili, Colombie, Afrique du Sud et le Zimbabwe sont sur le marché depuis plus longtemps. Pour cette raison, nous avons réduit les récoltes pour l’Europe et davantage d’avocats vont directement du Maroc au Moyen-Orient ce mois-ci. Le marché devrait reprendre à partir de janvier », a déclaré Mehdi Haddadi de Med Fruit Europe. « La demande de Fuerte a été plus saine ces dernières semaines, mais certainement pas au niveau auquel nous sommes habitués. L’augmentation mondiale des plantations d’avocats aura cet effet sur les prix. »

Les variétés qui dominent la culture au Maroc sont Hass, Fuerte, Zutano et Bacon. La récolte au Maroc a lieu entre septembre et mai. Les variétés Greenskin sont disponibles à partir de fin septembre, les Hass à partir de novembre. « Au Maroc, une superficie de 8 000 hectares d’avocats a été plantée à ce jour. Compte tenu de la demande croissante au pays et à l’étranger, cette production est susceptible d’augmenter encore », a déclaré Mehdi. « L’avocat marocain est très apprécié au niveau international pour sa saveur, sa couleur, son calibre et ses LMR faibles ou nulles sur le fruit. Outre l’Europe, la Russie, les États du Golfe et l’Asie s’intéressent aux avocats marocains.

Les plantations sont principalement situées sur le littoral, de Larache à Rabat. « Ce sont des zones où il ne fait pas trop froid en hiver. Cette région du Gharb représente environ 90 % de la surface plantée. La température moyenne de croissance se situe entre 13 et 29 degrés. La condition idéale est de 25 degrés pour les mois les plus chauds et de 15 degrés pour les mois les plus chauds. Les mois les plus froids. La saison dernière, des températures très élevées ont été enregistrées dans les zones autour de Kenitra, ce qui signifie qu’une partie de la récolte d’avocats a été perdue. Il y a des défis chaque année pendant l’hiver car le froid peut endommager les avocats.  »

« Nous voyons également de plus en plus de plantations d’avocats conformes à la certification européenne des supermarchés tels que GRASP et SMETA, c’est donc une évolution très positive », a déclaré Mehdi.

Interrogé sur les menaces qui pèsent sur la culture marocaine, il répond : « La question est de savoir s’il est responsable de poursuivre la croissance des plantations. Cela va poser des problèmes avec les ressources en eau du pays. On a vu la même chose avec les melons au sud du Maroc, par exemple. Les agronomes y voient donc un enjeu majeur pour l’avenir.

Lire aussi : La culture de l’avocat est en progression en Italie

« En termes de présentation, la filière avocat marocaine n’en est qu’à ses balbutiements. De nombreux avocats sont emballés dans les mêmes cartons. Dans notre production, nous avons eu une équipe d’Afrique du Sud en visite pour former notre ‘équipe de coupe’. Aussi, cette saison nous lançons notre marque ‘Bite Me’ qui sera livrée à nos clients à partir de la semaine 48 avec la variété Fuerte. »

Source : Freshplaza

Regardez aussi

COCOSOL mise sur le substrat de coco pour son agriculture hors sol

Côte d’Ivoire : COCOSOL mise sur le substrat de coco pour son agriculture hors sol

L’agriculture hors sol est-elle un eldorado pour les ivoiriens et les africains de l’Ouest ? …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *