Accueil / Actualités / Cultures / Arboriculture / Agrumes: Les éléments fertilisants ‘majeurs’ et ‘secondaires’
Agrumes: Les éléments fertilisants 'majeurs' et 'secondaires'

Agrumes: Les éléments fertilisants ‘majeurs’ et ‘secondaires’

Les carences des agrumes en éléments fertilisants “majeurs” et “secondaires”.

Les agrumes sont des arbres fruitiers qui ont des besoins en éléments fertilisants «majeurs » : l’Azote (N), le Phosphore (P), le Potassium (K). Cette culture nécessite également des éléments «mineurs»: le Calcium (Ca), le Magnésium (Mg), le Soufre (S). Mais aussi d’oligo-éléments en faible quantités tels que: le Manganèse (Mn), le Fer (Fe), le Cuivre (Cu), le Zinc (Zn), le Bore (B) et le Molybdène (Mo).

Les carences en Azote, en Potassium ou en Phosphore peuvent être graves pour les plantes. Les conséquences des carences en éléments nutritifs secondaires et oligoéléments sont plus modérées, mais ces éléments contribuent toutefois au bon développement de la plante. Les besoins des arbres sont difficiles à évaluer, ils changent en fonction de l’espèce, de la variété, du porte-greffe, de l’âge, du rendement, de la densité de plantation, du mode d’entretien du sol (enherbement).

L’Azote: Un des nutriments les plus indispensables à la croissance des arbres et au rendement des cultures d’agrumes. La phase de développement des fruits nécessite un apport maximal quotidien de 2 kg/ha d’Azote. L’Azote et le Calcium sont normalement appliqués à parts plus ou moins égales 3 à 5 fois pendant la saison de croissance, particulièrement lors des périodes de croissance nouvelle.

Le Phosphore: Le Phosphore est un composant des acides nucléiques et des lipides. Il joue un rôle important dans le métabolisme, le transfert d’énergie et le transport des produits de la photosynthèse. Les taux de Phosphore influent sur la qualité des fruits de façon importante. Le niveau de Phosphore du sol a des effets sur l’absorption des autres éléments.

Le Potassium: Cet élément joue un rôle important dans la maintenance et la régulation de la pression osmotique. Le Potassium influence davantage la qualité des fruits que tout autre élément, il joue également un rôle capital dans la formation et le grossissement du fruit. Pendant la phase de maturation, la demande en Potassium du fruit augmente ; un taux maximal de 2 kg/ha et par jour de Potassium doit alors être fourni.

Le Magnésium: Le Magnésium entre dans la composition de la Chlorophylle et intervient dans l’assimilation de l’Azote et du Phosphore. Il participe activement au mûrissement des fruits. Le Magnésium a un effet synergique sur le Zinc et le Manganèse. L’augmentation de Magnésium accroît l’accumulation de ces métaux dans les feuilles d’agrumes. Le Magnésium peut être maintenu à un taux constant tout au long de la saison.

Le Calcium: C’est un composant de la membrane et des parois, auxquelles il donne de la résistance. L’apport en Calcium est lui aussi important, particulièrement lors des premiers stades de croissance et tout au long du développement des fruits.

Le Soufre: Il sert à la fabrication des protéines et de la Chlorophylle. Le Soufre est un élément important dans la nutrition des plantes, particulièrement pour son rôle dans la synthèse des protéines. La matière sèche d’une feuille d’agrume en contient normalement de 0,2 à 0,4%. Le Soufre est habituellement utilisé pour influer sur la nouaison.

Regardez aussi

Une nouvelle maladie de la pomme de terre découverte en Chine

Une nouvelle maladie de la pomme de terre découverte en Chine

Des scientifiques ont découvert une nouvelle maladie de la pomme de terre en Chine. Les …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *