Accueil / Actualités / Actu internationales / L’agriculture verticale est-elle l’avenir de la culture des herbes ?
L'agriculture verticale est-elle l'avenir de la culture des herbes ?
L'agriculture verticale est-elle l'avenir de la culture des herbes ?

L’agriculture verticale est-elle l’avenir de la culture des herbes ?

L’agriculture verticale offre de nombreux avantages par rapport à la culture des herbes.

Le concept de l’agriculture verticale en intérieur gagne en popularité auprès des agriculteurs du monde – en particulier ceux qui cultivent des herbes, des légumes à feuilles et des micro-légumes et des fleurs comestibles.

L’agriculture verticale offre de nombreux avantages par rapport à la culture traditionnelle des herbes et le principe est simple. Une pièce est éclairée par des ampoules LED de couleur violette et les récipients contenant les herbes sont empilés les uns sur les autres, explique un entrepreneur hollandais à Hortidialy.

Lire aussi : Les plantes aromatiques et médicinales : Une filière en pleine expansion au Maroc

«Avec l’agriculture verticale, je peux planter une herbe et je peux être sûr qu’elle sera prête à être vendue dans cinq semaines», poursuit l’entrepreneur. «Vous avez également une certitude quant à la qualité de votre produit. C’est parce que le produit est contrôlé de manière optimale. La plante pousse uniformément, grâce à l’éclairage LED, elle a donc meilleur goût aussi.»

«Elle satisfait les clients, qui demandent de plus en plus une livraison juste à temps de produits comme les herbes. Bien sûr, il ne faut pas oublier le caractère durable de cette méthode de culture. D’autant que l’agriculture comme celle-ci utilise très peu de gaz et pas de pesticides».

En plus des herbes, l’agriculture verticale sied bien aux autres cultures comme des légumes à feuilles (laitues) et des micro-légumes et des fleurs comestibles, ainsi qu’aux champignons et même les fraises.

Regardez aussi

Record mondial de récolte de blé et baisse de la production de maïs au Brésil

Campagne céréalière 2020-2021 : Une très bonne récolte de 103,2 millions de quintaux

Campagne céréalière 2020-2021 : Une très bonne récolte de 103,2 millions de quintaux. 103,2 millions de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *