Accueil / Actualités / Elevage / Afrique du Sud : abattage de bétail obligatoire
Afrique du Sud : 36% de têtes de bétail supplémentaires seront abattues

Afrique du Sud : abattage de bétail obligatoire

C’est en raison de la sécheresse actuelle que les éleveurs en Afrique du Sud sont contraints d’abattre des bêtes et ce, pour assurer la survie d’une partie de leur cheptel. Cette sécheresse en Afrique du Sud est liée au phénomène météorologique El Nino, qui cause des dégâts très élevé, jamais enregistrés jusqu’à présent.

Un abattage contraint

Pour pouvoir garantir la survie d’une partie de leur cheptel, les éleveurs notamment ceux dans le KwaZulu-Natal, vont être contraints et forcés cette année d’abattre de nombreux animaux, les niveaux d’abattage du bétail pourraient progresser de 36%. Le pays  qui consomme annuellement 2,2 millions de têtes pourrait de ce fait, voir ce nombre atteindre les 3 millions de têtes .

Une situation dramatique au KwaZulu-Natal

Au KwaZulu-Natal, les producteurs ont déjà perdu 400.000 bœufs à cause de la sécheresse, et ce sont cette année, près de 800.000 têtes supplémentaires qui seront livrées aux boucheries. Dans cette région qui a rejoint la liste des provinces à agriculture sinistrée, les pâturages ont été ravagés et plus de 500.000 personnes se retrouvent au-delà du seuil de l’insécurité alimentaire aigüe.

Regardez aussi

Les agriculteurs brésiliens nourrissent 10% de la population mondiale

Les agriculteurs brésiliens nourrissent 10% de la population mondiale

Le Brésil nourrit environ 10% de la population mondiale, selon une étude. Les agriculteurs brésiliens …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *