Accueil / Actualités / Actu internationales / Un éleveur poursuivi pour avoir laissé mourir son bétail
Un éleveur poursuivi pour avoir laissé mourir son bétail
Un éleveur poursuivi pour avoir laissé mourir son bétail - photo:DR

Un éleveur poursuivi pour avoir laissé mourir son bétail

Un éleveur poursuivi pour avoir laissé mourir son bétail.

Un agriculteur belge poursuivi pour manque de soin apporté à son bétail qui a causé le décès de 14 bêtes au sein de la ferme abandonnée. 

Le tribunal correctionnel de Verviers en Belgique a examiné mardi 1er mars, le dossier d’un agriculteur de la région, âgé de 50 ans, poursuivi pour manque de soin apporté à son bétail. L’inaction du fermier avait conduit au décès de 14 bêtes au sein même de la ferme abandonnée à la suite du dépôt de bilan survenu quelques semaines auparavant.

L’avocat de l’éleveur a expliqué que ce dernier avait vu sa situation financière se détériorer en septembre 2014 lorsque la laiterie lui avait annoncé qu’elle ne prendrait plus son lait. Également en conflit avec le propriétaire des bâtiments, l’agriculteur, lourdement endetté, avait en plus décidé de ne pas entretenir les lieux.

Cette situation avait conduit le juge de paix de Verviers a décider de la résiliation du bail à ferme comprenant les locaux, le bétail et 17 hectares de pâtures. Fin février, l’agriculteur n’habitait plus la ferme. Il n’avait dès lors pu nourrir correctement le bétail et lui apporter les additifs nécessaires.

Le 19 mars 2015, la police avait été appelée au sein d’une exploitation agricole d’Heusy (Verviers) où se dégageaient des mauvaises odeurs. Les agents avaient découvert les cadavres d’une quinzaine de vaches laitières qui avaient péri faute de soins. Un an plus tard, l’agriculteur a expliqué au tribunal qu’il regrettait de ne pas avoir appelé les associations pour la protection des animaux.

Le parquet estime que le prévenu a manqué de soin par rapport à son cheptel et réclame une peine de 4 mois de prison et une amende de 1 000 euros. Le jugement est attendu le 29 mars.

Regardez aussi

Espagne : 28% des fruits et légumes importés proviennent du Maroc

Espagne : 28% des fruits et légumes importés proviennent du Maroc

L’Espagne a augmenté ses importations de fruits et légumes en provenance du Maroc. Selon les …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *