Accueil / Actualités / Actu internationales / Les tomates marocaines rivalisent avec celles espagnoles aux Pays-Bas
Les exportations marocaines ont fait chuter les prix des tomates espagnoles jusqu'à 38 % par rapport à 2018
Les tomates marocaines remplacent les tomates turques en Russie

Les tomates marocaines rivalisent avec celles espagnoles aux Pays-Bas

Les tomates marocaines sont en voie de rivaliser avec les tomates espagnoles aux Pays-Bas.

En hiver, de nombreuses entreprises néerlandaises se concentrent sur les légumes de serre espagnols. Cependant, à StC, dans la ville de De Lier, l’accent est mis sur la production marocaine. “Nous travaillons en étroite collaboration avec nos producteurs que nous utilisons pour remplir nos programmes. Ces programmes sont principalement destinés aux importateurs aux Pays-Bas”.

La société StC dispose d’un vaste réseau de producteurs pour divers produits. Il est fournisseurs de légumes en verre, légumes des champs ou agrumes; et misent sur la qualité des produits agricoles et veillent au respect des normes strictes quant à la production de ces fruits et légumes. En raison du choix des Pays-Bas, de l’Espagne et du Maroc comme principaux pays de production, les lignes d’approvisionnement restent courtes. De cette façon, vous n’avez besoin que d’un seul contact pour un package complet.

Ainsi, cette société a comme objectif de mettre les produits marocains au même pied d’égalité que ceux de l’Espagne. Et elle est sur la bonne voie. En effet, elle tente de mettre dans le marché européen les différentes variétés de tomates marocaines. “Nous obtenons principalement des tomates cerises et prune cerise. Cette année, nous complétons notre assortiment de tomates prune, tomates prune Intense. Vous n’avez pas vu beaucoup de ces nouveaux arrivants venant du Maroc par le passé”, explique Jan directeur de la société.

Cependant, “Le segment des tomates cerise était particulièrement bon marché. Un redressement est en cours et les pénuries disparaissent peu à peu. Les Pays-Bas et la Pologne sont hors marché en ce qui concerne les tomates en vrac. Et au Maroc, cela ne se passe pas très bien. Ceci est dû aux aléas climatiques et au manque de couleur des tomates. Ainsi, les prix sont moyens.”

En plus des tomates et clémentines marocaines, StC cherche à faire connaitre les poivrons marocains mais d’après eux ces derniers ne peuvent pas tout de suite concurrencer les poivrons espagnols en termes de rapport qualité prix mais quand même des tests sont entrain d’être fait pour une gamme de petits poivrions rouges et verts haut de gamme.

 

Regardez aussi

importations agroalimentaires Maroc provenance UE

Hausse des importations agroalimentaires du Maroc en provenance de l’UE

Les importations agroalimentaires du Maroc sont en hausse. Le Maroc a considérablement augmenté ses importations …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *