AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu internationales / Tomates : Les agriculteurs espagnols s’inquiètent de la perte progressive de parts de marché
Le-prix-d-entrée-de-la-tomate-marocaine-dans l-UE-pose-encore-problème
Tomates Export - ph : DR

Tomates : Les agriculteurs espagnols s’inquiètent de la perte progressive de parts de marché

Déclin des exportations espagnoles de tomates : Le Maroc et la Turquie gagnent du terrain sur les marchés européens

Malgré une augmentation de la superficie plantée en tomates d’hiver pour la deuxième saison consécutive, en Espagne, les exportations de tomates ont continué de diminuer en volume jusqu’en février de cette année.

Le directeur de la fédération horticole Fepex, José María Pozancos, a souligné la « perte progressive de parts de marché » de l’Espagne et a mis en évidence deux phénomènes inquiétants à l’origine de cette baisse.

Tout d’abord, Pozancos a averti de la « consolidation de la Turquie en tant que principal fournisseur des marchés d’Europe de l’Est ». Selon les dernières données espagnoles du ministère de l’Agriculture, de la Pêche et de l’Alimentation (MAPA), l’Union européenne a importé un total de 117 411 tonnes de tomates de la Turquie.

De plus, il a affirmé que le Maroc « déplace clairement » l’Espagne sur le marché de régions telles que l’Europe de l’Ouest. La « désaisonnalisation » de la production et de l’exportation de tomates marocaines au cours des derniers mois est un facteur qui se distingue. Cela confère au Maroc « une présence tout au long de l’année sur le marché ».

Face à cette situation, Pozancos a soutenu que les mesures prévues dans l’accord d’association pour faire face à une augmentation « incontrôlée » des importations en provenance du Maroc « ne sont pas appliquées » et que celles qui ont été appliquées « bénéficient des concessions lancées dans le cadre de l’extension de l’association ».

Les exportations espagnoles de tomates vers le Royaume-Uni ont également été affectées, passant de 143 182 tonnes à 70 780 tonnes, selon les données de la Division de statistique des Nations Unies. Le départ du Royaume-Uni de l’Union européenne a été décrit comme « la goutte d’eau qui a fait déborder le vase » par Gustavo Rodríguez, porte-parole de la Fédération provinciale des associations d’exportateurs de produits horticoles de Las Palmas de Gran Canaria.

Partager

Regardez aussi

Comader : bientôt un appui financier des petits agriculteurs

COMADER : Rappel aux agriculteurs concernant l’annulation des créances dues à la CNSS au titre de l’AMO

Communiqué de la COMADER aux agriculteurs : Rappel concernant l’annulation des créances dues à la …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *