Accueil / Actualités / Actu Maroc / Les tarifs douaniers des jus augmentent en fonction de leur concentration
Jus : Les tarifs douaniers augmentent en fonction de leur concentration
Les tarifs douaniers des jus augmentent en fonction de leur concentration

Les tarifs douaniers des jus augmentent en fonction de leur concentration

Les tarifs douaniers des jus augmentent en fonction de leur concentration

Le tarif des droits de douane connaît des changements depuis mercredi 1er janvier. Ainsi, ce tarif s’observe à la baisse ou à la hausse selon la nature et la quantité des produits. Ceci rentre dans le cadre de la protection de la production nationale mais aussi la création de recettes supplémentaires.

Ainsi, pour les jus, une hausse des taxes intérieures de consommation s’observe. En effet, une TIC progressive sur les boissons non alcoolisées sucrées est instaurée. Elle dépend de la teneur en sucre. Les boissons contenant 5 grammes ou moins de sucre par 100 ml restent taxées soit à 10 ou 30 DH/hl. Celles qui contiennent plus de 5 grammes et moins de 10 grammes de sucre par 100 ml sont soumises aux quotités de 12,5 ou 40 DH/hl. Les boissons contenant plus de 10 grammes de sucre par 100 ml sont soumises aux quotités de 15 ou 45 DH/hl selon la teneur en jus.
Pour limiter la consommation des boissons sucrées et inciter les producteurs à réduire la teneur en sucre dans leurs produits, la TIC sur ces boissons a été augmentée de 50% l’année dernière.

Lire aussi : Taxe sur le chiffre d’affaires des exploitants agricoles et la loi finance 2020

Parallèlement, il y a des propositions concernant l’introduction des TIC sur les produits laitiers contenant du sucre, tels que le yaourt ou le fromage crémeux. En effet, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a indiqué que le taux d’obésité au Maroc est de 21,7 %. Ce chiffre a inquiété le gouvernement national. Ainsi, il a inspiré une coopération au sein du Parlement afin de renverser ces tendances.

En ce qui concerne les baisses des TIC, on les note sur quelques intrants. Par exemple, elles sont à 17,5% pour les longes de thons congelées précuites.

Regardez aussi

Souss-Massa-Sensibilisation-de-plus-de-6000-agriculteurs-au-Covid-19

Le Portugal recherche une main d’œuvre marocaine pour l’agriculture

Le Portugal envisagerait de faire venir des travailleurs marocains pour le secteur de l’agriculture. Après …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *