Accueil / Actualités / Actu internationales / Le Sénégal ferme ses frontières aux importations d’oignons néerlandais
Le Sénégal ferme ses frontières aux importations oignons néerlandais
Le Sénégal ferme ses frontières aux importations d'oignons néerlandais.

Le Sénégal ferme ses frontières aux importations d’oignons néerlandais

Le Sénégal ferme ses frontières aux importations d’oignons néerlandais pour encourager la production locale.

Le Sénégal est une destination importante pour les oignons néerlandais depuis de nombreuses années. Cependant, le pays a annoncé que, le 31 décembre 2020, il fermerait ses frontières à ces produits, pour faire place à l’approvisionnement en produits locaux. Une décision qui inquiète les producteurs et exportateurs néerlandais.

«Chaque année, vous savez que cela va arriver, mais vous ne savez jamais quand exactement, a déclaré à Freshplaza, un exportateur basé aux Pays-Bas, en réaction à la suspension des importations du Sénégal. « Nous savons maintenant et nous devrons arrêter immédiatement les envois d’oignon vers ce pays, sinon ils arriveront trop tard. »

Lire aussi : Maroc : La production d’oignons a augmenté de 2,2%

« Les exportations pour ce produit agricole sont déjà très lentes. Pour le moment, nous ne pourrons pas récupérer le volume expédié vers l’Afrique. Les exportations vers d’autres pays africains sont également en baisse. A moins que le produit importé ne soit particulièrement bon marché, ces pays se tournent facilement vers les produits locaux. On se demande comment les exportations vers l’Extrême-Orient vont évoluer. Beaucoup dépendra du moment où la Nouvelle-Zélande arrivera sur le marché et à quel prix. La Malaisie a également acheté moins d’oignons ces dernières semaines. « 

« Ces dernières années, septembre et décembre ont été les mois les plus chargés pour les exportations d’oignons. D’énormes quantités ont été exportées à nouveau cette année pendant la première moitié de la saison. Cependant, pour le moment, les exportations sont en baisse. Habituellement, c’était la Russie qui achetait le plus pendant la nouvelle année et c’était un débouché idéal, mais maintenant, les oignons hollandais ne peuvent plus être exportés vers ce pays », souligne l’exportateur.

Regardez aussi

Pastèques-Le-Maroc-et-le-Sénégal-demeurent-les-principaux-fournisseurs-d-Espagne

Officiel : La pastèque marocaine est conforme aux normes de sécurité sanitaire des aliments

La pastèque marocaine est conforme aux normes de sécurité sanitaire des aliments : Absence de  contaminants …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *