Accueil / Actualités / Actu Maroc / Sécheresse au Maroc: Les agriculteurs exhortent le gouvernement à la déclarer
Sécheresse au Maroc: Les agriculteurs exhortent le gouvernement à la déclarer officiellement
Sécheresse au Maroc: Les agriculteurs exhortent le gouvernement à la déclarer officiellement

Sécheresse au Maroc: Les agriculteurs exhortent le gouvernement à la déclarer

Sécheresse au Maroc: Les agriculteurs exhortent le gouvernement à la déclarer officiellement.

Le manque de pluies ne cesse d’avoir des retombées négatives aussi bien sur les agriculteurs que sur les éleveurs. Ces derniers, avec la pression de la sécheresse au Maroc et la hausse du prix des aliments composés, bradent leur bétail.

Face à cette situation, agriculteurs et éleveurs appellent le chef du gouvernement Saad El Othmani à déclarer officiellement le Maroc en état de sécheresse. Par ailleurs, le président de la coordination régionale des produits agricoles, Mohamed Boukriz, souligne que le Maroc souffre de sécheresses récurrentes depuis 2017; année où le gouvernement l’avait annoncé officiellement. L’Exécutif, ajoute-t-il, avait alors accordé aux agriculteurs une subvention pour 5 à 6 kilogrammes d’aliments par bête. Une quantité insuffisante, sachant que l’agriculteur va supporter, cette année, le poids de deux années de sécheresse; en plus des prix des aliments pour bétail qui ont quadruplé.

Le quotidien Al Massae rapporte que Boukriz a appelé le gouvernement à intervenir d’urgence pour venir en aide aux agriculteurs. La première mesure que l’Exécutif doit prendre est de réduire ou d’annuler la taxe sur l’importation des aliments pour bétail. Seule cette option pourrait contribuer à la baisse des prix. Et d’ajouter que les subventions du gouvernement ne profitent qu’aux lobbies de ce secteur.

Il indique qu’aucun des gouvernements précédents n’avait établi de plan d’urgence pour aider les agriculteurs et éleveurs; pendant les années où le Maroc avait enregistré des pics de sécheresse. Il a toujours fallu, souligne Boukriz, que le Roi intervienne pour que l’on débloque une aide aux agriculteurs. «Il faut que le gouvernement prenne ses responsabilités car, si la situation demeure en l’état, on risque une forte mortalité au sein des cheptels. Chose qui obligera le gouvernement à importer le bétail au prix fort, alors qu’il a encore la possibilité d’agir pour sauver les agriculteurs».

Regardez aussi

La pénurie eau menace t-elle agriculture marocaine ?

La pénurie d’eau menace t-elle l’agriculture marocaine ?

La pénurie d’eau au Maroc inquiète au plus haut point les agriculteurs et les ménages. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *