Accueil / Actualités / Actu internationales / Saisonniers agricoles : l’Espagne signe un accord avec le Honduras
Saisonniers agricoles Espagne signe un accord avec le Honduras
Saisonniers agricoles : l'Espagne signe un accord avec le Honduras.

Saisonniers agricoles : l’Espagne signe un accord avec le Honduras

L’Espagne signe un accord avec le Honduras pour la venue des saisonniers agricoles …

L’Espagne envisage t-elle de se passer des saisonniers marocains ? C’est la question qui se pose après que le Conseil espagnol des ministres ait décidé de donner son feu vert à la signature de l’accord entre l’Espagne et le Honduras sur la régulation et la gestion des flux migratoires de main-d’œuvre entre les deux pays.

La qualité des saisonniers marocains est reconnue à l’international et est un gage de sécurité pour les employeurs qui recherchent une main d’œuvre agricole expérimentée et qualifiée.

Depuis début 2020, les autorités honduriennes avaient demandé à plusieurs reprises à l’Espagne la possibilité de participer au programme de recrutement collectif à la source. Néanmoins, les tensions entre le Maroc et l’Espagne semblent avoir accéléré le processus. En effet, le voisin ibérique vient de répondre favorablement à la demande du Honduras et de signer un accord pour faciliter la venue de saisonniers agricoles honduriens, le but étant d’éviter le manque de main-d’œuvre agricole pendant la saison estivale.

Lire aussi : France: des saisonniers marocains sauvent la récolte de fraises

La main d’oeuvre hondurienne sera t’elle assez qualifiée ? Les principales associations agricoles espagnoles se sont réjouis de cet accord, notamment en raison des facilités qu’implique « le partage de coutumes similaires et de la même langue », rapporte challenge.ma.

Le président de l’association agricole espagnole Asaja, Pedro Barato, a assuré qu’il s’agissait d’un accord « important et positif », dont ils sont « satisfaits » car ils n’ont « aucun autre recours ». De même, celui-ci insiste sur le fait qu’il faut continuer à travailler pour « conclure des accords avec d’autres pays du Maghreb, d’Amérique et d’Asie, en suivant l’exemple du Portugal».

Pour rappel, chaque année, entre 14.000 et 20.000 femmes et hommes du Maroc partaient en direction de l’Espagne, afin de participer aux campagnes agricoles.

Regardez aussi

agriculture-maroc

Génération Green : objectif 350 000 emplois

L’emploi comme priorité, 350 000 emplois agricoles visés. Le gouvernement prévoit, dans son programme au …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *