Accueil / Actualités / Actu internationales / La Russie prévoit d’augmenter le quota d’importation de tomates turques
La Russie prévoit augmenter le quota importation de tomates turques
La Russie prévoit d'augmenter le quota d'importation de tomates turques.

La Russie prévoit d’augmenter le quota d’importation de tomates turques

La Russie prévoit d’augmenter le quota d’importation de tomates en provenance de Turquie.

Le ministère russe de l’Agriculture a proposé d’augmenter le contingent d’importation pour les tomates turques de 250.000 tonnes à 300 000 tonnes.

Le projet de l’arrêté correspondant du ministère russe de l’Agriculture a été publié sur le portail officiel des projets d’actes législatifs réglementaires et fait actuellement l’objet d’une phase de discussions publiques et d’expertise indépendante en matière de lutte contre la corruption, indique Fruitnews.

Lire aussi : Le Maroc augmente fortement ses exportations de tomates vers la Russie

Selon le Service fédéral des douanes (FCS) de la Fédération de Russie, au 4 avril 2021, l’importation de tomates de Turquie vers la Russie s’élevait à 234.400 tonnes. La note explicative indique qu’ils veulent augmenter le quota « afin d’éviter d’arrêter l’approvisionnement en tomates de la République de Turquie vers le territoire de la Fédération de Russie ».

L’importation de tomates turques vers la Fédération de Russie a été interdite de 2016 à novembre 2017. Ensuite, un quota de 50.000 tonnes a été introduit, et il a été progressivement augmenté. L’augmentation du contingent à 200 mille tonnes a eu lieu en février 2020 et, en janvier 2021, le ministère de l’Agriculture de la Fédération de Russie a décidé d’ augmenter le contingent pour l’importation de tomates turques en Russie à 250 mille tonnes.

Regardez aussi

Maroc : les dernières pluies sont une aubaine pour les cultures sous serre

Canada: un projet TV encourage les enfants à découvrir l’agriculture

Au Canada un Show télévisuel pour éduquer les enfants sur la culture en serre et …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *