Accueil / Actualités / Actu Maroc / Le quinoa, culture alternative d’une grande valeur ajoutée au Maroc
Le-quinoa-culture-alternative-d-une-grande-valeur-ajoutée-au-Maroc
Le quinoa, culture alternative d’une grande valeur ajoutée au Maroc

Le quinoa, culture alternative d’une grande valeur ajoutée au Maroc

L’OCP a apporté son soutien aux coopératives dans la commercialisation de plus de 1.200 kilogrammes de quinoa.

Surnommé super culture, le quinoa contient huit acides aminés essentiels et de nombreux micronutriments. Il est également sans gluten et contient deux fois plus de protéines que le maïs, l’orge et le blé. Ainsi, conscient de ses valeurs nutritionnelles et de ses perspectives industrielles prometteuses, le Groupe OCP Site Gantour met un point d’honneur au développement de cette culture.

Un communiqué de l’OCP parvenu à Infomédiaire indique qu’à l’instar de l’action menée par le programme “Act4Community” pour la mise à niveau du travail coopératif et la promotion de la commercialisation des produits de terroir qui distinguent les coopératives à Youssoufia et à Rhamna, ledit programme a procédé également au soutien des coopératives féminines qui cultivent le quinoa et œuvré à faciliter l’accès de ce produit aux institutions sociales et espaces commerciaux du Groupe.

La même source souligne aussi le rôle du programme “Act4Community” dans la culture du quinoa au niveau des provinces de Youssoufia et de Rhamna, à travers le développement de nouvelles filières agricoles adaptées à la nature et aux ressources du territoire de Gantour, capables de résister aux changements climatiques et génératrices de la richesse et des emplois en milieu rural.

Le programme “Act4Community” œuvre, dans ce sens, à asseoir un système intégré autour de la filière de production du quinoa, en entreprenant une série d’initiatives concernant la recherche scientifique, l’expérimentation sur le terrain, la recherche de marchés, l’accès des organisations agricoles et des agriculteurs aux techniques et moyens de production du quinoa, entre autres. Par ailleurs, le Groupe aide les coopératives à avoir un revenu stable en cette période de crise du coronavirus.

 

Regardez aussi

Fès-Meknès : 16,3 MDH pour le développement de l'AgriTech

Fès-Meknès : 16,3 MDH pour le développement de l’AgriTech

La région de Fès-Meknès bénéficiera d’un financement de 16,3 MDH pour l’AgriTech. L’Agence Française de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *