Accueil / Actualités / Actu Maroc / Un séminaire autour du projet sur la mise en valeur du Site d’intérêt biologique et écologique (SIBE) de Volubilis-Zerhoun
Le Projet de valorisation du SIBE de Zerhoune-Volubilis
Le Projet de valorisation du SIBE de Zerhoune-Volubilis

Un séminaire autour du projet sur la mise en valeur du Site d’intérêt biologique et écologique (SIBE) de Volubilis-Zerhoun

Meknes : Séminaire sur la mise en valeur du Site d’intérêt biologique et écologique (SIBE) de Volubilis-Zerhoun.

L’association marocaine Ifker, dans le cadre du PPIOSCAN2 initié par l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature a décidé de porter un projet de grande envergure pour la région de Meknès. En effet, l’Ecole Nationale d’Agriculture de Meknès accueillera les travaux d’un séminaire consacré à la présentation du projet. Ce dernier est consacré à la mise en valeur du Site d’Intérêt Biologique et Ecologique du Zerhoun-Volubilis.

Un projet de grande envergure

Ce projet écologique s’inscrit dans la stratégie nationale des aires protégées du département des Eaux et Forêts. Outil de gouvernance et de valorisation des ressources écologiques, économiques et patrimoniales, il intéresse plusieurs acteurs et partenaires. Ce qui est tout à fait logique quand on voit de près la grande du projet. En effet, il s’inscrit dans le cadre de la coopération décentralisée entre le Ministère de l’Intérieur Marocain et le Ministère des Affaires Etrangères Français. Ainsi, ce projet implique les collectivités territoriales du Conseil de la Préfecture de Meknès, du Parc Naturel Régional des Landes de Gascogne.

De même, plusieurs partenaires institutionnels et civils participeront à la mise en ouvre de ce projet.
Cette initiative collective vise à identifier les axes de travail pour la préparation du dossier préalable à tout effort de classement. C’est une première entrée dans le champ des connaissances à mobiliser, des méthodologies à suivre et des procédures à remplir. Et ce, selon la réglementation nationale marocaine en matière de classement des aires protégées. Ces dernières ont pour objectif de contribuer au recensement des connaissances naturalistes et patrimoniales. Mais également, elles permettent de révéler localement les enjeux entre experts, élus et agents de développement.

Regardez aussi

Le-Maroc-est-le-pays-qui-consomme-le-plus-d-huile-d-olive-dans-le-monde-arabe

Le Maroc est le pays qui consomme le plus d’huile d’olive dans le monde arabe

Le Maroc fait partie des principaux consommateurs et producteurs d’huile d’olive dans le monde arabe. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *