Accueil / Actualités / Actu internationales / Les poivrons turcs rejetés pour excès de pesticides en Bulgarie
Les poivrons turcs rejetés pour excès de pesticides
Les poivrons turcs rejetés pour excès de pesticides.

Les poivrons turcs rejetés pour excès de pesticides en Bulgarie

Les poivrons turcs ont fait l’objet d’un rejet pour excès de pesticides en Bulgarie.

Les autorités frontalières bulgares ont transmis à son origine un lot de poivrons de Turquie. Elles ont trouvé une teneur excessive en résidus de trois pesticides, selon le système d’alerte rapide pour les denrées alimentaires et les aliments pour animaux (RASFF).

Les autorités bulgares ont rejeté les poivrons compte tenu de la gravité des résidus. En effet, les analyses effectuées ont montré la présence d’une teneur élevée en résidus des pesticides à usage agricole comme Formétanate, Pirimiphos-méthyl et Pyridabène.

Lire aussi : FAO : Le Maroc utilise 142% moins de pesticides que l’Espagne

L’analyse a abouti à une présence de forméthanate de 0,107 milligrammes par kilo, lorsque sa limite maximale de résidus (LMR) est de 0,01 milligrammes / kilo.

Quant au pirimiphos-méthyl, sa présence dans les poivrons était de 0,389 mg / kg, alors que sa LMR est également de 0,01 mg / kg, un chiffre dépassant 38,9 fois.

La présence de pyridabène dans les poivrons était de 0,081 milligramme par kilo, sa LMR étant établie par la base de données de l’Union européenne sur les pesticides à 0,01 milligramme par kilo.

Regardez aussi

Le Maroc augmente ses exportations agricoles vers les pays ouest-africains

Le Maroc augmente ses exportations agricoles vers les pays ouest-africains

La reprise de la demande extérieure accroît les exportations marocaines de fruits et légumes. La …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *