Accueil / Actualités / Actu Maroc / La pluviométrie plombe le taux de croissance du Maroc en 2016
image_not_found

La pluviométrie plombe le taux de croissance du Maroc en 2016

Lors d’une conférence au siège du ministère de l’Économie et des finances, le ministre Mohamed Bousaid a présenté le bilan de l’année 2016.

Le ministre marocain de l’Économie et des finances, Mohamed Bousaid, a annoncé récemment que le taux de croissance du Maroc a marqué une baisse en 2016 après une mauvaise campagne agricole et une forte sécheresse.

« Cette chute est due principalement à une baisse très importante de la valeur ajoutée agricole, après une campagne marquée par une pluviométrie déficitaire », a déclaré M. Boussaid lors d’une conférence de presse relative à la présentation des indicateurs macroéconomiques de l’année 2016.

En effet, le ministre de l’Economie et des finances a révélé que l’année 2016 a été l’année la plus sèche sur les trente dernières années. La baisse de 70% de la production céréalière a été partiellement compensée grâce aux très bonnes performances des autres filières agricoles à plus forte valeur ajoutée, « notamment la production oléicole (+ 24%), la production agrumicole (+7%), l’élevage (+4 à 5%), les cultures maraichères (+ 4 à 5% ) et les cultures industrielles (+5%) », a-t-il ajouté.

Après le tourisme et l’industrie, le secteur agricole est le premier contributeur du Produit Intérieur Brut (PIB) national.

Le Maroc et les organisations financières internationales ont anticipé cette baisse de la croissance, le Fonds monétaire international (FMI) avait aussi précisé que la croissance marocaine se déterminerait entre 1,5% et 2% en 2016, mais qu’elle rebondirait en 2017 à environ 4,4%.

Regardez aussi

Production mondiale de fraises en hausse de près de 40%

Production mondiale de fraises en hausse de près de 40%

La production de fraises s’est répandue au fil des années dans plusieurs pays. Entre 2008 …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *