Accueil / Actualités / Actu internationales / Interdiction d’importer des plants de fraises pour éviter l’anthracnose

Interdiction d’importer des plants de fraises pour éviter l’anthracnose

La Russie interdit l’importation de plants de fraises de deux pépinières néerlandaises.

Le Service fédéral russe de surveillance vétérinaire et phytosanitaire «Rosselkhoznadzor» a révoqué les permis d’importation de plants de fraises auprès des pépinières néerlandaises Rapo Verkoop BV et Flevoplant BV.

Ces mesures ont été prises pour empêcher la propagation de l’anthracnose des fraises sauvages ( Colletotrichum acutatum Simmonds ), conformément à l’article VII, paragraphe 1, de la Convention internationale pour la protection des végétaux et à la loi fédérale sur la quarantaine des plantes. Cela a été rapporté par le service de presse du département.

Le rapport indiquait: « Depuis le 5 juillet 2018, Rosselkhoznadzor a interdit l’importation en Russie de plants de fraises des pépinières néerlandaises Rapo Verkoop BV et Flevoplant BV ».

Regardez aussi

États-Unis : le flétrissement bactérien fait des ravages au niveau des cultures

États-Unis : le flétrissement bactérien fait des ravages au niveau des cultures

Le flétrissement bactérien méridional cause des problèmes aux légumes. C’est la panique aux États-Unis. Le …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *