Accueil / Actualités / Actu Maroc / Pénurie d’eau : le Maroc mise sur le dessalement de l’eau de mer
Pénurie d'eau : le Maroc mise sur le dessalement eau de mer
Pénurie d'eau : le Maroc mise sur le dessalement de l'eau de mer.

Pénurie d’eau : le Maroc mise sur le dessalement de l’eau de mer

Le dessalement de l’eau de mer, une alternative pour lutter contre la pénurie d’eau.

Le Maroc envisage d’accélérer le rythme de mise en œuvre du programme lié à la construction d’usines de dessalement d’eau de mer. En effet, celles-ci constituent l’une des solutions alternatives pour couvrir le stress hydrique du pays.

Afin d’endiguer le fléau de la pénurie d’eau occasionnée par le déficit des pluies et l’asséchement des barrages, le ministre de l’Équipement, du transport, de la logistique et de l’eau, Abdelkader Amara, a révélé récemment un projet de construction d’une usine de dessalement de l’eau de mer qui sera implantée dans la ville de Casablanca, considérée comme la plus grande d’Afrique.

M. Amara a déclaré: “La transformation qui aura lieu au Maroc est la création de la plus grande usine de dessalement d’eau de mer en Afrique, d’une capacité de 300 millions de mètres cubes par an, car on s’attend à ce qu’une transformation structurelle se produise dans le problème de l’eau dans notre pays.”

Le directeur général de l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE), Abdul Rahim Al-Hafezi, a indiqué plus tôt que le projet fournira 150.000 mètres cubes par jour orientés vers l’eau potable, et environ 1,6 million de personnes en bénéficieront, et il travaillera également au développement du secteur agricole et tout ce qui concerne le problème de l’irrigation.

Le gouvernement affirme que le projet se fera en partenariat entre les secteurs public et privé. En effet, il nécessite des investissements de 1,97 milliard de dirhams (420 millions de dollars). Environ 220 millions de dollars serviront à la préparation des infrastructures pour le secteur agricole, et le reste ira à la préparation des infrastructures de distribution d’eau potable.

 

 

 

Regardez aussi

Béni Mellal-Khénifra : les dernières pluies réconfortent les agriculteurs

Béni Mellal-Khénifra : les dernières pluies réconfortent les agriculteurs

Les dernières pluies réconfortent les agriculteurs de la région de Béni Mellal-Khénifra. Les récentes pluies …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *