AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu internationales / Les pastèques précoces du Maroc gagnent le marché de l’UE
Forte demande des pastèques marocaines en Allemagne
Pastèque - ph :DR

Les pastèques précoces du Maroc gagnent le marché de l’UE

« Une position de marché intéressante pour les pastèques précoces du Maroc ».

Les fruits d’été arrivent progressivement sur le marché européen, notamment les pastèques, qui sont actuellement importées principalement d’Afrique et du Maroc notamment. Eclairage.

L’approvisionnement en pastèques du Sénégal arrive lentement à sa fin et des lots provenant de Mauritanie sont proposés désormais en attendant les pastèques marocaines. « Au début de la semaine 17, nous attendons alors les premières offres du Maroc » rapporte Sarwad Radwan, un importateur basé en Allemagne.

Les premiers envois du Maroc arrivent une semaine plus tard que l’année dernière, « comme dans de grandes parties du sud de l’Europe, il y a eu un front froid au Maroc, c’est pourquoi le calibrage des premières pastèques n’était pas optimal et plutôt inadapté à l’exportation. Le poids unitaire se situait principalement entre 5 et 11 kg, ce qui est loin du calibrage populaire autour de 10-15 kg. La teneur en sucre des premiers lots n’était pas encore trop exaltante, c’est pourquoi nous avons attendu le premier bon produit » complète à Freshplaza Sarwad Radwan.

Lire aussi : Les bienfaits de la pastèque sur la santé

La pastèque marocaine est connue pour ses gros calibres et dispose d’un avantage décisif, à savoir la très faible concurrence à cette période là sur le marché. L’Espagne, mais aussi la Grèce et l’Italie, qui sont également de gros producteurs ne seront pas sur le marché avant plusieurs semaines précise l’importateur.

Partager

Regardez aussi

ENAM organise un forum autour de la digitalisation de l'agriculture marocaine

L’École Nationale d’Agriculture de Meknès à l’heure de ses 21èmes Olympiades

L’École Nationale d’Agriculture de Meknès (ENAM) abrite les 11 et 12 mai courant, la 21ème …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *