Accueil / Actualités / Actu internationales / L’OCP crée une nouvelle filiale dédiée à la digitalisation industrielle
OCP Maintenance filiale
L'OCP crée une nouvelle filiale dédiée à la digitalisation industrielle.

L’OCP crée une nouvelle filiale dédiée à la digitalisation industrielle

OCP-Maintenance Solutions (OCP-MS) passe au statut de nouvelle filiale.

La digitalisation dans l’écosystème vient de prendre un nouveau élan. OCP-Maintenance Solutions (OCP-MS), une des initiatives innovantes soutenues par le Groupe OCP, détient désormais le statut de filiale à part entière du Groupe.

La création de cette nouvelle filiale s’inscrit en droite ligne avec la stratégie du géant du phosphate marocain pour accélérer le développement de son écosystème industriel et promouvoir l’émergence d’entreprises spécialisés dans l’expertise de pointe et de la digitalisation industrielle, au Maroc.

Lire aussi : Engrais : L’enquête sur l’OCP inquiète les agriculteurs américains

OCP Maintenance Solutions veut ainsi contribuer au développement de cet écosystème au Maroc en se spécialisant dans le développement de solutions hardware et software « Made In Morocco ». Grâce aux solutions intelligentes mises en place par OCP-MS, la filiale développe un savoir-faire démontrant comment le digital permet la création de services à forte valeur ajoutée dans le domaine de la maintenance et contribue à l’amélioration de la performance et la durée de vie de l’outil de production.

Pensée à la base en 2017 comme une « Business Unit », dans le cadre de l’initiative « Mouvement » du Groupe OCP, OCP-MS s’active déjà depuis trois années au développement des solutions de pointe dans le secteur de la maintenance industrielle. Ainsi, en 2020, en pleine crise sanitaire liée au Covid-19, OCP-MS a su rapidement s’adapter au contexte de crise pour assurer le fonctionnement normal des installations industrielles les plus lourdes.

Regardez aussi

Almeria baisse drastique des prix des tomates

Almeria : baisse drastique des prix des tomates, la pire observée en 10 ans

En février, les prix des tomates à Almeria ont été les pires de la décennie. …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *