Accueil / Actu Entreprises / Engrais : L’enquête sur l’OCP inquiète les agriculteurs américains
Engrais : L’enquête sur OCP inquiète les agriculteurs américains
Engrais : L’enquête sur l'OCP inquiète les agriculteurs américains.

Engrais : L’enquête sur l’OCP inquiète les agriculteurs américains

L’ouverture de l’enquête contre l’OCP fait craindre une hausse des prix des engrais phosphatés.

Alors que les autorités commerciales américaines ont décidé d’approfondir leurs enquêtes sur les allégations de “dumping” de phosphates en provenance du Maroc (OCP) et de la Russie (PhosAgro), qui selon elles, nuirait aux fabricants nationaux dont Mosaic Company, les groupes agricoles étatsuniens craignent que les tarifs de rétorsion augmentent les prix des engrais clés.

Ainsi, l’American Farm Bureau Federation et diverses associations de producteurs exhortent les autorités commerciales américaines à ne pas imposer de droits compensateurs allant jusqu’à 71,5% sur les importations de phosphate (ce qui pourrait faire perdre à l’OCP, le marché américain) alors que de nombreux producteurs sont en difficulté économiquement, révèle Capital Press.

«Les agriculteurs américains sont de plus en plus préoccupés par leur accès à un approvisionnement abordable et compétitif de cet engrais crucial», selon l’AFBF. «Étant donné que l’engrais phosphaté est un nutriment primaire pour la croissance des plantes pour une large gamme de cultures cultivées par les agriculteurs américains, les augmentations de prix dues à l’application des droits d’importation auront bientôt un impact sur leurs décisions de plantation

Par ailleurs, le groupe OCP, impliqué dans les enquêtes sur les allégations de concurrence déloyale, a fait valoir que “les fabricants américains de phosphate se sont consolidés bien avant que les importations en provenance du Maroc n’atteignent des niveaux substantiels”.

Lire aussi : L’OCP attaquée injustement compte logiquement se défendre

«Il y a vingt ans, il y avait 12 producteurs nationaux; en 2017, il n’y en avait que 4 », a déclaré la société dans un témoignage écrit.

Le Groupe a également affirmé que “les variations de prix du phosphate étaient dues aux fluctuations du marché mondial, ainsi qu’aux décisions de plantation affectant la demande d’engrais des agriculteurs”.

Regardez aussi

Fruit attraction passe au digital cette année

Fruit attraction passe au digital cette année

La prochaine édition en présentiel de Fruit Attraction se tiendra du 5 au 7 octobre …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *