Accueil / Actualités / Actu internationales / Myrtilles: l’Argentine répond à la demande chinoise, quid du Maroc ?
Myrtilles : Récolte et gestion en post-récolte
Myrtilles : Récolte et gestion en post-récolte

Myrtilles: l’Argentine répond à la demande chinoise, quid du Maroc ?

Myrtilles: la constante progression de la demande chinoise en myrtilles offre à l’Argentine un marché juteux.

En Chine la consommation de fruits frais est en constante augmentation et l’important de certains fruits comme la myrtille offre des opportunités importantes aux pays exportateurs. En effet la production chinoise de myrtilles est très limitée et ne couvre pas la demande de plus en plus importante. Le Maroc peut-il en profiter ?

En Chine, la production de myrtilles s’étend de mars à septembre, ainsi lors des mois d’hiver le déficit d’approvisionnement est encore important. Une opportunité pour l’Argentine pour qui la saison des myrtilles commence en septembre et dure jusqu’à la mi-temps.

Durant les 11 premiers mois de l’année 2017, la Chine a importé environ 10 000 tonnes de myrtilles fraîches principalement du Chili et du Pérou, mais depuis la fin d’année le mastodonte asiatique a aussi ouvert la porte aux fruits venus d’Argentine.

Côté production, l’Argentine va doubler ses superficies pour atteindre les 5 000 hectares cultivées en myrtilles et répondre ainsi à la demande chinoise. Le volume d’exportation sera alors de 57 000 tonnes soit une augmentation de 30%.

AgriMaroc.ma avec Fructidor

Regardez aussi

Tétouan : une formation sur la fabrication de cuiseurs solaires au profit des agriculteurs

Ouarzazate : des formations au profit des agriculteurs

Ouarzazate : des formations au profit des agriculteurs de la commune de Siroua. Plusieurs sessions …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *