Accueil / Actualités / Actu Maroc / Mohammedia : La filière du piment assiste à une véritable révolution
Mohammedia : La filière du piment assiste à une véritable révolution
Mohammedia : La filière du piment assiste à une véritable révolution.

Mohammedia : La filière du piment assiste à une véritable révolution

La filière du piment à Mohammedia passe des méthodes traditionnelles à la gestion intégrée.

La région de Mohammedia a, en plus d’avoir réussi à augmenter le rendement des cultures de piment, réussi à moderniser le processus de commercialisation des produits à base de piment, en suivant des méthodes modernes qui rompent complètement avec les formes traditionnelles de distribution utilisées auparavant.

La filière du piment occupe une place importante dans la région de Mohammedia. Elle a, au fil des années, contribué à l’amélioration des revenus de plusieurs agriculteurs. Selon un octogénaire, la nécessité de diversifier le revenu “nous a imposé de varier les types de production afin de suivre le rythme des besoins du marché, et valoriser un certain nombre de nouveaux produits agricoles”.

Lire aussi : Fiche technique de la culture du piment rouge (niora) au Maroc

Ainsi, les acteurs sont parvenus à mettre en place une coopérative, ce qui leur a permis de se séparer des méthodes de commercialisation traditionnelles et de l’avidité des courtiers et des spéculateurs “qui achetaient tout ce que nous produisions à des prix bas qui ne répondaient pas à nos besoins et ne couvraient même pas le coût de production”, souligne l’agriculteur à la MAP.

La mise en place en 2011 d’une coopérative qui s’occupe de la valorisation des récoltes de ce légume joue un rôle essentiel dans les chaînes de production agricole au niveau de la région. Elle a ainsi contribué à générer des revenus stables au profit des agriculteurs ainsi que des opportunités d’emploi permanent pour les ouvriers agricoles.

Regardez aussi

Les oranges égyptiennes font leur entrée au Japon

Les oranges égyptiennes font leur entrée au Japon

Les oranges égyptiennes sont arrivées avec succès sur le marché japonais Cette semaine, le ministre …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *