Accueil / Actualités / Actu Maroc / Marrakech-Safi : la production d’olives atteindra 283.000 tonnes
Marrakech-Safi la production olives atteindra 283000 tonnes
Marrakech-Safi : la production d'olives atteindra 283.000 tonnes.

Marrakech-Safi : la production d’olives atteindra 283.000 tonnes

La filière oléicole à Marrakech-Safi se montre résiliente face aux aléas climatiques.

La production d’olives augmentera considérablement cette année à Marrakech-Safi, et ce malgré les conditions climatiques difficiles. En effet, selon la direction régionale de l’Agriculture, la récolte prévisionnelle s’élève à plus de 283.000 tonnes contre seulement 223.000 tonnes durant la campagne précédente.

Malgré le faible niveau des précipitations enregistré au titre de la campagne agricole 2019-2020, le secteur oléicole a, pourtant, montré un degré élevé de résistance et de résilience, en parvenant à assurer une production évaluée à 283.000 tonnes contre seulement 223.000 tonnes durant la campagne précédente, selon les données fournies par la Direction Régionale de l’Agriculture (DRA) de Marrakech- Safi.

Lire aussi : Le Maroc, futur leader des exportations d’olives noires aux États-Unis ?

Ces résultats, explique la DRA, sont dus pour l’essentiel à l’entrée en production des jeunes plantations et des rendements importants enregistrés au niveau des périmètres irrigués, notamment chez les exploitations disposant de complément d’irrigation à partir de la nappe en plus du phénomène d’alternance qui caractérise l’olivier.

Cette performance est le fruit des efforts déployés au niveau de la région depuis 2008 dans le cadre du « Plan Maroc Vert », qui ont permis l’extension des plantations oléicoles sur une superficie de 71.300 ha pour arriver à un total de 245.000 ha en 2020 contre 173.650 ha en 2008, soit une augmentation de 41%, indique la MAP.

Ceci dit, il convient de signaler que la filière oléicole au niveau de la région Marrakech- Safi a bénéficié d’importants investissements dans le cadre des projets pilier I (32 projets) et pilier II (34 projets), pour un montant total de 2.5 milliards de DH, précise la même source, faisant savoir que ces investissements ont permis l’émergence d’exploitations oléicoles modernes qui ont impacté positivement les performances de la région en termes de rendement et de qualité.

Regardez aussi

INTERPERA: Le 10e congrès international de la poire

Poires : la campagne italienne devrait être catastrophique

La campagne italienne de poires devrait être catastrophique. Une organisation interprofessionnelle qui avait diffusé des …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *