Accueil / Actualités / Actu internationales / Le Maroc, 2ème importateur du blé français avec plus de 94.000 tonnes
Le Maroc 2ème importateur du blé français
Le Maroc, 2ème importateur du blé français avec plus de 94.000 tonnes.

Le Maroc, 2ème importateur du blé français avec plus de 94.000 tonnes

Le Maroc est le deuxième importateur hors UE du blé français avec plus de 94.000 tonnes.

Les exportations françaises de blé tendre hors de l’Union européenne en janvier ont chuté pour le deuxième mois consécutif, les chargements pour la Chine ayant chuté après une première moitié de saison solide, tandis que le Maroc occupe la deuxième place dans les importations du blé français, après l’Algérie, selon une première estimation basée sur les données de Refinitiv.

Les exportations françaises de blé tendre par voie maritime vers des destinations hors de l’UE et de la Grande-Bretagne se sont élevées à 561.000 tonnes en janvier, septième mois de la campagne 2020/2021. Ce chiffre était inférieur aux 797.000 tonnes enregistrées en décembre et au sommet de la saison de 877.000 tonnes en novembre.

Le volume du mois dernier a également marqué les expéditions de blé tendre en dehors de l’UE les plus faibles en janvier depuis 2016/17, rapporte agriculture.com, citant les données de Refinitiv. En effet, les exportations vers la Chine sont tombées à 68.000 tonnes, soit un seul navire, après trois mois consécutifs où le pays était la première destination du blé tendre français.

L’Algérie était le premier importateur de blé tendre français hors UE en janvier, avec 219 000 tonnes, confirmant une reprise de la demande après des volumes minimes en octobre et septembre. Le Maroc était la deuxième destination, avec 94.000 tonnes expédiées, indique la même source.

Lire aussi : Le Maroc augmente ses achats de céréales de 49,8%

Le bureau agricole FranceAgriMer a relevé le mois dernier ses prévisions 2020/2021 pour les exportations françaises de blé tendre hors de l’UE pour le quatrième mois consécutif à 7,27 millions de tonnes. Cependant, il s’attend toujours à ce que les exportations soient bien en deçà du record de la saison dernière suite à une petite récolte française.

Regardez aussi

Fruits-et-légumes-Les-grossistes-en-attente-d-une-licence-pour-une-navette-entre-les-villes

Fruits & Légumes : Le train qui relie Perpignan à Rungis reprend du service

Le train qui relie Perpignan à Rungis pour l’acheminement de fruits et légumes reprend du …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *