Accueil / Actualités / Actu Maroc / Maroc : légère hausse des prix à la consommation
Maroc : légère hausse des prix à la consommation
Maroc : légère hausse des prix à la consommation.

Maroc : légère hausse des prix à la consommation

L’indice des produits alimentaires a enregistré un repli de 1,8 pour cent.

L’indice des prix à la consommation (IPC) a enregistré, en novembre dernier, une hausse de 0,2% par rapport au même mois de l’année 2019, selon le Haut-commissariat au plan (HCP).

Cette augmentation s’explique par la hausse de l’indice des produits non alimentaires de 0,4% et de la stagnation de celui des produits alimentaires, explique le HCP dans une note d’information relative à l’IPC de novembre 2020.

Lire aussi : Maroc : les raisons de l’approvisionnement régulier en produits agricoles

Pour les produits non alimentaires, les variations vont d’une baisse de 0,9% dans les « loisirs et culture » à une hausse de 1,8% dans «l’Enseignement», ajoute la même source. Comparé à octobre dernier, l’indice des prix à la consommation a connu, en novembre 2020, une baisse de 0,7%, suite à un recul de 1,8% de l’indice des produits alimentaires et à la hausse de 0,1% de l’indice des produits non alimentaires.

Les replis des produits alimentaires observés entre octobre et novembre concernent principalement les « fruits » avec 12,1%, les « légumes » (2,2%), les « viandes » (2%) et le « Café, thé et cacao » (0,2%). En revanche, les prix ont augmenté de 1,0% pour les « Poissons et fruits de mer » et de 0,4% pour les « Huiles et graisses ». Pour les produits non alimentaires, la baisse a concerné principalement les prix des « carburants » de 0,2%.

Les baisses les plus importantes de l’IPC ont été enregistrées à Béni-Mellal avec 1,7%, à Safi (1,6%), à Errachidia (1,3%), à Kénitra et Tétouan (1,2%), à Fès (1,1%), à Meknès (1%), à Marrakech et Tanger (0,8%), à Agadir et Guelmim (0,7%) et à Laâyoune et Dakhla (0,6%), précise le HCP.

Regardez aussi

Agrumes : bien comprendre l'évolution du marché américain

Le premier exportateur mondial d’orange Valencia n’est autre que l’Egypte

Le premier exportateur mondial d’orange Valencia n’est autre que l’Egypte. L’Egypte détrône l’Espagne et devient …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *