×
AgriMaghreb AgriAfriOuest AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu Maroc / Adoption d’un projet de loi relatif à l’Institut national de la recherche agronomique
Adoption d’un projet de loi relatif à l’Institut national de la recherche agronomique
Conseil de Gouvernement - Ph : MAP

Adoption d’un projet de loi relatif à l’Institut national de la recherche agronomique

Adoption d’un projet de loi relatif à l’Institut national de la recherche agronomique.

Le Conseil de gouvernement, réuni jeudi à Rabat, sous la présidence du Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, a adopté le projet de loi n°81.21 modifiant et complétant la loi n°40.80 portant création de l’Institut national de la recherche agronomique (INRA).

Ce projet qui a été présenté par le ministre de l’Agriculture, Mohammed Sadiki, vise à reformuler les missions de l’INRA dans le contexte de l’existence d’autres établissements et structures relevant du ministère, en vue de renforcer l’importante contribution de l’institut dans le domaine de la formation, en valorisant notamment ses recherches et en promouvant ses résultats, a indiqué le ministre délégué auprès du Chef du gouvernement, porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas, dans un communiqué lu lors d’un point de presse tenu au terme du Conseil.

Une telle révision permettra à l’institut de s’acquitter de ses fonctions en tant qu’acteur national principal en matière de la recherche agronomique, et d’apporter à ses usagers des conditions encourageantes et mieux adaptées à sa spécificité, a-t-il souligné.

M. Baitas a affirmé que ce projet de loi reproduit et remplace les dispositions du deuxième chapitre de la loi n°40.80, en attribuant à l’institut des fonctions telles que la réalisation des recherches scientifiques, techniques et économiques portant sur le développement agricole durable et l’élevage de bétails, le lancement d’études exploratoires relatives au milieu naturel ou ayant un lien avec l’amélioration de la production végétale ou animale et l’organisation des essais agricoles.

Il s’agit aussi de l’identification des modalités d’application des résultats des recherches effectuées et de l’hébergement et la gestion de la collection nationale des ressources phytogénétiques de plantes cultivées, des ressources génétiques animales et des microorganismes pour l’alimentation et l’agriculture, conformément aux engagements internationaux du Royaume dans ce domaine.

MAP

Regardez aussi

Lait

CEDEAO : Le lait produit n’est collecté qu’à hauteur de 2 ou 3% !

SEULS 2 À 3 % DU LAIT PRODUIT DANS L’ESPACE CEDEAO SONT COLLECTÉS. Les 15 …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *