Accueil / Actualités / Actu Maroc / La DRA de Casablanca-Settat lance son plan régional anti-sécheresse
La DRA de Casablanca-Settat lance son plan régional anti-sécheresse
La DRA de Casablanca-Settat lance son plan régional anti-sécheresse - photo:DR

La DRA de Casablanca-Settat lance son plan régional anti-sécheresse

DRA de Casablanca-Settat : Lancement du plan régional anti-sécheresse.

La Direction régionale de l’agriculture (DRA) de Casablanca-Settat lance son programme régional de lutte contre les effets du retard de pluies. Un large plan visant à venir en aide aux agriculteurs sinistrés.

Le Programme régional de lutte contre les effets du retard de pluies vise à venir en aide aux agriculteurs après de long mois caractérisés par un retard et un déficit pluviométrique qui dépasse 50 % par rapport à une campagne agricole moyenne.

Au niveau de la région Casablanca–Settat, et selon la Direction régionale de l’agriculture (DRA) qui a publié un communiqué dans ce sens, ce programme régional ambitionne de réduire le manque enregistré en matière des ressources fourragères pour le bétail, de lutter contre l’augmentation des prix d’aliments de bétail et de maintenir de manière générale les équilibres dans le monde rural.

Ce programme rentre dans le cadre d’un plan national ambitieux d’une durée globale de 8 mois, lancé par le Ministère de l’agriculture et de la pêche maritime au titre de la campagne agricole 2015- 2016, pour accélérer la réalisation d’un Plan national permettant de faire face aux répercussions du retard des pluies et d’accompagner le monde agricole dans une année caractérisée par ce phénomène climatique.

570 000 qx d’orge alloués à la région de Casablanca-Settat

Le programme régional de lutte contre les effets du déficit pluviométrique est décliné en trois axes d’intervention. Le premier axe du plan portant sur la sauvegarde du cheptel vise l’approvisionnement en orge de toute la région Casablanca-Settat à un prix cible de 2 DH/Kg (200 DH/QL) au lieu de 3 dh/kg. La distribution se fera à guichet ouvert via 4 centres relais de proximité (El Jadida, Settat, Berrechid et Mohammedia) pour la première tranche du programme.

La quantité globale d’orge allouée à la région Casa-Settat est de 570 000 quintaux (qx) dont 85 000 qx seront distribués au cours de la première tranche. Le transport de l’orge subventionné depuis les centres relais sera pris en charge par l’Etat. Cette opération a démarré le 22 février dans la région Casa-Settat et les 4 guichets ouverts sont actuellement opérationnels.

La deuxième composante consiste à offrir une aide directe aux éleveurs dans la limite de 5 têtes de bovins à hauteur de 200 DH/tête (1 000 DH/éleveurs). Le Système National d’Identification et de Traçabilité Animales (boucles électroniques), récemment mis en place par le Ministère de l’Agriculture et de la pêche maritime appuiera la réussite de cette opération à travers un ciblage des éleveurs bovins. Des facilités sont mises en place pour permettre aux éleveurs d’octroi de cette aide.

D’autres actions sont au programme pour la sauvegarde du cheptel, dont le soutien des aliments composés, l’abreuvement via l’aménagement et la construction de points d’eau, ainsi que l’encadrement sanitaire du cheptel grâce au programme additionnel de vaccination.

Le programme se charge d’irriguer 1 323 ha de plantations au niveau de la région

Le deuxième axe du programme est la protection des ressources végétales. En effet, le plan d’action prévoit également la protection des ressources végétales à travers une attention particulière accordée au suivi de l’exécution des projets de l’agriculture solidaire, vu les enjeux qu’elle représente en termes de création de revenus et d’emplois afin de maintenir les équilibres dans le monde rural.

L’objectif consiste en un renforcement des acquis en termes de plantations réalisées dans le cadre Pilier II du Plan Maroc Vert (agriculture solidaire dans son volet reconversion).

Cet axe vise à assurer l’irrigation des plantations (âgées de 3 à 4 ans) réalisées dans le cadre des projets Pilier II sur une superficie de 1 323 ha au niveau de la région (958 ha dans la zone de l’ORMVAD et 365 ha dans la zone de la DPA de Benslimane). La reconversion aux cultures de printemps sera, en outre, encouragée à travers des actions visant l’encouragement de cette reconversion. Pour le périmètre irrigué de Doukkala, qui permet de maintenir la valeur ajoutée agricole et les postes d’emplois en cette année difficile dans la région, il sera procédé à l’encadrement intensif des cultures avec la consigne claire de sauvegarder un volume d’eau suffisant pour le démarrage de la campagne agricole prochaine.

Les agriculteurs dans les secteurs irrigués devront rationaliser leurs irrigations pour, d’une part, consommer la dotation octroyée au périmètre irrigué de manière efficiente et permettre une meilleure modulation du reste de la dotation au cours des mois restant de la campagne agricole 2015/2016, et d’autres part réserver un volume d’eau suffisant pour le démarrage de la campagne agricole prochaine 2016/2017 dans de meilleures conditions.

A signaler que l’activité agricole dans le périmètre irrigué des Doukkala se poursuit de manière normale en maintenant le programme des cultures irriguées pour garantir une disponibilité permanente des produits agricoles surtout en termes de légumes dans le marché. Toutefois, une gestion rationnelle, une meilleure optimisation de l’utilisation des ressources en eau et un encadrement de proximité des cultures installées sont assurés par les services de la DRA Casa-Settat. Une autre mesure consiste en la sécurisation des semences en céréales pour la campagne prochaine.

La DRA souligne également que dans le cadre du produit multirisque climatique pour les cultures céréalières et printanières, l’assurance agricole jouera cette année un rôle important dans l’indemnisation, dans des délais optimisés, des agriculteurs sinistrés et qui sont souscrits aux polices d’assurance céréalière multirisques.

Une attention particulière accordée à l’agriculture solidaire

Au titre du troisième axe du programme portant sur l’approvisionnement en eau potable des populations dans les zones reculées, une attention particulière sera accordée aux projets relatifs à l’agriculture solidaire qui ont une grande importance en termes de création de revenus et d’emplois afin de maintenir les équilibres dans le monde rural.

La Direction Régionale de l’Agriculture Casa–Settat assure de même qu’elle apportera l’assistance et l’appui nécessaires aux agriculteurs en concertation avec ses partenaires au niveau de la région pour garantir la réussite de ce programme. Des journées d’information ont été organisées par la DRA au niveau des provinces de la région et la Chambre d’Agriculture pour communiquer autour de ce programme.

Aussi, les pluies survenues récemment dans la région, qui sont de l’ordre de 30 mm en moyenne, sont bénéfiques pour les agriculteurs. Ces pluies ont permis de remonter le moral des agriculteurs et seront bénéfiques pour les pâturages, l’installation des cultures de printemps et l’amélioration de la réserve du complexe hydraulique Al Massira- Hansali.

Regardez aussi

Production mondiale de fraises en hausse de près de 40%

Production mondiale de fraises en hausse de près de 40%

La production de fraises s’est répandue au fil des années dans plusieurs pays. Entre 2008 …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *