AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu internationales / Le Kenya suspend les exportations d’avocats
culture_avocat

Le Kenya suspend les exportations d’avocats

Le gouvernement kényan prend des mesures drastiques pour protéger le marché lucratif de l’exportation d’avocats.

Dans le but de sauvegarder le marché d’exportation des avocats au Kenya, le gouvernement kenyan a pris une décision cruciale en arrêtant l’exportation des précieuses variétés Hass, Pinkerton, Fuerte et Jumbo par voie maritime. Cette annonce a été faite vendredi dernier, et elle vise à permettre aux avocats de mûrir davantage avant d’être expédiés vers des destinations internationales.

Le Kenya a officiellement suspendu l’exportation de ces variétés à compter du 3 novembre 2023. Néanmoins, il est important de noter que les expéditions aériennes d’avocats, y compris ceux en transit depuis d’autres pays de la Communauté d’Afrique de l’Est (CAE), demeurent autorisées. Cette décision fait suite à une enquête minutieuse entreprise pour évaluer le degré de maturité des avocats dans les principales zones de production.

Un expert a expliqué à theeastafrican : « Suite aux résultats de l’enquête, nous informons par la présente les parties prenantes kényanes de l’avocat que la clôture de la saison de récolte des Hass, Pinkerton, Fuerte et Jumbo, ainsi que l’exportation par voie maritime pour l’exercice 2023/2024, entreront en vigueur à compter du 3 novembre 2023. »

Il a également ajouté : « L’autorisation d’exportation (y compris les envois de fruits en provenance de la région de la CAE) sera accordée pour l’expédition par voie aérienne, sous réserve de l’inspection de la Direction. Des informations de traçabilité seront requises pour tous les envois. »

Cette décision du gouvernement kényan vise à préserver la qualité des avocats exportés tout en protégeant le lucratif marché d’exportation du pays. Elle aura sans aucun doute un impact significatif sur l’industrie des avocats au Kenya, mais elle est considérée comme une mesure nécessaire pour maintenir la réputation du pays en tant que fournisseur de premier plan d’avocats de haute qualité sur les marchés internationaux.

Partager

Regardez aussi

Maroc moins intermédiaires dans la commercialisation des fruits et légumes

Sadiki : Les prix des produits agricoles restent stables

Malgré des conditions climatiques particulièrement difficiles, caractérisées par une rareté des précipitations et des variations …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *