Accueil / Actualités / Actu Maroc / Fruits et légumes: La vague de froid impacte les prix

Fruits et légumes: La vague de froid impacte les prix

La vague de froid provoque une hausse du prix des fruits et légumes.

Depuis quelques semaines, le prix des fruits et légumes est à son sommet. La vague de froid qui touche le Royaume ne fait que renforcer cette tendance.

Cela fait déjà quelques semaines que les prix des fruits et légumes flambent. La vague de froid qui touche actuellement le pays ne fait que renforcer cette situation. Dans son édition du 4 janvier, L’Economiste constate que les tarifs des « courges, aubergines, carottes, navets, fèves vertes et tomates flambent, au grand dam du consommateur… et du producteur ».

En effet, la hausse tarifaire s’effectue au niveau des intermédiaires. Entre son arrivée au marché de gros et sa présence dans l’assiette du consommateur, le légume voit son prix doubler voir tripler ! Les producteurs sont tout autant impacté par la situation que les consommateurs.

La vague de froid qui touche actuellement le Royaume a une incidence directe sur la production de fruits et légumes, qu’ils soient cultivés sous-serre ou en plein champ. La maturation de certains produits comme les tomates, aubergines, poivrons et courgettes est fortement ralentie dans la région du d’Agadir qui assure plus 60% de l’approvisionnement du marché national.

Résultat, les prix flambent au plus grand désespoir des consommateurs. Les producteurs souffrent eux aussi de la situation car ils vendent de petite quantité à un prix qui stagne.

Au marché de gros, les prix sont relativement raisonnables mais le gap se creuse au fur et à mesure que les intermédiaires se multiplient. Les tarifs varient aussi en fonction des quartiers, des types de commerce et des villes.

Regardez aussi

Bill Gates: l'innovation agricole est nécessaire pour faire face au changement climatique

L’avenir de la production alimentaire selon Bill Gates

L’avenir de la production alimentaire selon Bill Gates. Lorsque les animaux sont élevés sur la …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *