AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu internationales / Fruits et légumes : La France et le Maroc leaders en volume et en valeur des exportations vers l’Espagne
ventes aux enchères fruits légumes Kosmos
Fruits et légumes - Photo illustration DR

Fruits et légumes : La France et le Maroc leaders en volume et en valeur des exportations vers l’Espagne

Le paysage des importations de fruits et légumes en Espagne connaît actuellement des changements significatifs, avec la France et le Maroc émergeant en tant qu’acteurs dominants jusqu’en septembre 2023. Une analyse approfondie des données fournies par la Fédération espagnole des associations de producteurs et exportateurs de fruits, légumes, fleurs et plantes vivantes (FEPEX), révèle des tendances intéressantes et des implications pour le marché espagnol.

La France : Leader en volume, hausse en valeur

La France maintient sa position en tant que principal fournisseur de fruits et légumes de l’Espagne en termes de volume. Jusqu’en septembre 2023, l’Espagne a importé 629 632 tonnes de produits de ce voisin européen, représentant toutefois une baisse de 7% par rapport à la même période en 2022. Malgré cette diminution en quantité, la valeur de ces importations a grimpé de manière notable, atteignant 308 millions d’euros, soit une augmentation de 31%. Cette augmentation en valeur laisse présager une appréciation significative du prix des produits français sur le marché espagnol.

Le Maroc : Leader en valeur malgré une baisse en volume

Le Maroc se positionne en tant que principal fournisseur en valeur, avec des importations atteignant 664 millions d’euros. Bien que les volumes importés du Maroc soient inférieurs à ceux de la France, avec 339 476 tonnes, la valeur plus élevée indique une concentration sur des produits ayant une valeur marchande plus élevée ou une structure de prix plus élevée. À noter que, similaire à la France, le Maroc a également enregistré des baisses, tant en volume (21%) qu’en valeur (7%) de ses exportations vers l’Espagne.

Autres acteurs importants et tendances générales

Outre la France et le Maroc, d’autres pays jouent un rôle crucial sur le marché d’importation espagnol. Le Costa Rica se positionne en tant que troisième fournisseur le plus important, avec des augmentations notables en volume (15%) et en valeur (20%). Le Portugal et le Pérou affichent également des tendances de croissance significatives dans les deux paramètres. Les Pays-Bas, quant à eux, ont enregistré des augmentations notables en volume et en valeur, consolidant ainsi leur présence sur le marché espagnol.

Les perspectives générales du marché espagnol d’importation de fruits et légumes frais jusqu’en septembre 2023 montrent une croissance soutenue. Avec un total de 3 045 268 tonnes importées, soit une augmentation de 9% par rapport à l’année précédente, la valeur des importations a augmenté de manière encore plus significative, atteignant 3,272 millions d’euros, soit une augmentation de 21%, selon le rapport de la FEPEX.

L’analyse de la FEPEX reflète la dynamique changeante et la complexité croissante du marché d’importation espagnol des fruits et légumes. La dépendance envers des fournisseurs externes, en particulier la France et le Maroc, a des implications directes pour les consommateurs et les producteurs espagnols. Alors que cela offre une diversité dans l’offre de produits, cela pose également des défis liés à la durabilité, à la sécurité alimentaire et à la volatilité des prix. Les modèles commerciaux avec la France et le Maroc, ainsi que les contributions d’autres pays, forment un tissu complexe et en constante évolution ayant un impact direct sur l’économie espagnole.

Partager

Regardez aussi

sadiki iav 2024

Ouverture de la 3ème édition du Salon de l’Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II

Le salon de l’IAV Hassan II constitue une plateforme propice de rencontres entre les étudiants, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *