Accueil / Actualités / Le Maroc, deuxième plus grand fournisseur de l’Espagne après la France
Agriculture Maroc-Espagne : La région de Murcie dresse un bilan très négatif de son secteur agricole
Agriculture Maroc-Espagne : La région de Murcie dresse un bilan très négatif de son secteur agricole

Le Maroc, deuxième plus grand fournisseur de l’Espagne après la France

Le Maroc et la France : les deux plus grands fournisseurs de l’Espagne

Selon les dernières données publiées par le Département espagnol des douanes et des taxes spéciales, correspondant à la période de janvier à septembre 2019, 50,3% des fruits et légumes frais importés par l’Espagne provenaient de l’UE, pour un total de 1,18 million de tonnes. Les 49,7% restants, soit 1,16 million de tonnes, provenaient de la France et du Maroc, qui sont les principaux fournisseurs.

Au cours des neuf premiers mois de 2019, la part des fruits et légumes de l’UE dans les importations espagnoles a diminué. Et ce, par rapport à la même période des années précédentes, malgré le fait que les importations aient augmenté. En 2015, elles représentaient 58% du total, avec 1 million de tonnes. Et cette année cela représente 50,3%, avec 1,18 million de tonnes. Dans le cas des pays tiers, les importations espagnoles en 2015 se sont élevées à 784 271 tonnes, 42% du total. Mais cette année, elles se sont élevées à 1,16 million de tonnes; 47,9% du total.

Malgré une baisse globale des importations de l’UE sur le marché espagnol, La France et le Maroc confirment leur présence dans le marché espagnol

La France reste le premier fournisseur, avec 565.154 tonnes et une baisse de 13% sur la période de janvier à septembre 2019 par rapport à 2018. Et ceci a été observé malgré le fait que la tendance agricole des dernières années soit positive. En valeur, les importations d’origine française ont augmenté de 21%, pour un total de 243 millions d’euros.
Le Maroc est le deuxième fournisseur sur le marché espagnol, avec 337 514 tonnes (+ 5%) d’une valeur de 513 millions d’euros (+ 1%). La croissance du Maroc s’est maintenue dans le temps, passant de 186 925 tonnes entre janvier et septembre 2015 à 337 514 tonnes à la même période de 2019. En valeur, les exportations marocaines sont passées de 258,5 millions d’euros en 2015 à 513 millions d’euros en 2019.

Pour FEPEX, bien que les données sur les importations révèlent une baisse globale des importations de l’UE sur le marché espagnol, les principaux fournisseurs, et en particulier la France, ont toujours une forte présence. Quant aux pays tiers, le Maroc se consolide comme le plus grand concurrent du secteur espagnol sur le marché intérieur, avec un impact très négatif sur les prix d’origine et de destination.

Regardez aussi

Espagne : Les manifestations contre les produits agricoles marocains reprennent

L’Espagne continue son acharnement contre le Maroc

Les manifestions des agriculteurs espagnols contre les produits agricoles reprennent. A l’initiative des organisations agricoles …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *