Accueil / Actualités / Actu internationales / Flambée des prix mondiaux des produits alimentaires
Flambée des prix mondiaux des produits alimentaires
Flambée des prix mondiaux des produits alimentaires.

Flambée des prix mondiaux des produits alimentaires

Les prix mondiaux des denrées alimentaires continuent d’enregistrer des hausses importantes.

En mai 2021, les prix mondiaux des denrées alimentaires ont connu une très grande hausse, malgré le fait que la production mondiale de céréales pourrait atteindre un nouveau niveau sans précédent.

Selon les données de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), en mai, la valeur moyenne de l’indice FAO des prix des produits alimentaires était de 127,1 points, soit 4,8 % de plus qu’en avril et 39,7 % de plus qu’en mai 2020.

Lire aussi : Oléagineux: comment le Maroc peut sortir de sa dépendance aux importations

L’un des facteurs de la croissance de cet indice, qui permet de suivre les fluctuations mensuelles des prix mondiaux des produits alimentaires les plus populaires, a été une forte hausse des prix mondiaux des huiles végétales, du sucre et des céréales ; il a atteint son plus haut niveau depuis septembre 2011, qui n’est que de 7,6 % en dessous de son maximum historique en termes nominaux.

Par rapport à avril, l’indice FAO des prix des céréales a augmenté de 6,0%, principalement en raison de la croissance des prix mondiaux du maïs, dont la valeur moyenne était supérieure de 89,9% à celle de l’année dernière précise AgroTime.

Cependant, à la fin mai, les prix du maïs ont commencé à baisser principalement en raison de l’amélioration des rendements aux États-Unis. Les prix mondiaux du blé ont également commencé à baisser à la fin du mois, mais en moyenne en mai, ils étaient 6,8 % plus élevés qu’en avril, tandis que les prix mondiaux du riz sont restés stables.

De même, l’indice FAO des prix des huiles végétales a augmenté de 7,8% en mai, principalement en raison de la hausse des prix de l’huile de palme, de soja et de colza.

La valeur moyenne de l’indice FAO des prix du sucre a augmenté de 6,8% en mai par rapport à avril en raison d’une campagne de récolte retardée et des craintes de faibles rendements au Brésil, le plus grand exportateur mondial de sucre.

Regardez aussi

Olives: vers la création d'un catalogue mondial des variétés commerciales authentiques

Olives: vers la création d’un catalogue mondial des variétés commerciales authentiques

Un catalogue mondial des variétés d’olives commerciales authentiques verra le jour. Le Conseil oléicole international …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *