AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu Maroc / Filière laitière : les mesures prises vont faire du bien au consommateur
Lait
Lait - ph : DR

Filière laitière : les mesures prises vont faire du bien au consommateur

Mustapha Baitas insiste sur la nécessité de contrôler le marché pour faire baisser le prix du lait à l’avenir.

À l’approche du mois de Ramadan au Maroc, le gouvernement a mis en place une série de mesures pour faire face à la diminution de la production laitière dans le pays, selon les propos du porte-parole officiel du gouvernement et Ministre délégué auprès du premier Ministre chargé des relations avec le parlement, Mustapha Baitas.

Le gouvernement marocain a mis en place plusieurs mesures pour faire face à la diminution de la production laitière dans le pays, qui a créé une pénurie de lait et augmenté les prix pour les consommateurs. Parmi ces mesures, certaines ont pour objectif de structurer la chaîne d’approvisionnement en subventionnant les aliments composés et en soutenant la production locale de « petites roues », a rapporté Le Site Info. Cette dernière mesure consiste à encourager la production de lait de petits ruminants tels que les chèvres et les moutons, qui sont plus adaptés aux conditions climatiques du pays et peuvent être une alternative à la production laitière bovine.

Par ailleurs, M. Baitas, rassure la population que ces mesures ont porté leurs fruits et que toutes les matières premières laitières sont désormais disponibles. Il a souligné l’importance de ces mesures à l’approche du mois de Ramadan, où la consommation de produits laitiers est traditionnellement élevée. D’après la même source, le Ministre a également évoqué la nécessité de contrôler le marché pour faire baisser le prix du lait à l’avenir, afin de garantir l’accessibilité de ce produit essentiel pour les consommateurs.

Partager

Regardez aussi

tomates_cerises

L’Algérie veut se lancer dans l’export de tomates cerises vers l’UE

Les tomates cerises algériennes sont prêtes à faire leur grande entrée sur les marchés européens. …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *