Accueil / Actualités / Actu Maroc / Fès-Meknès: La production agricole est sur de bons rails
Fès-Meknès-La-production-agricole-est-sur-de-bons-rails

Fès-Meknès: La production agricole est sur de bons rails

Malgré la pandémie du nouveau coronavirus, la production agricole à Fès-Meknès se déroule bien.

Les professionnels du secteur dans la région Fès-Meknès assurent que «la production agricole se poursuit normalement en matière de récolte et de nouvelles plantations».

Les professionnels opérant dans les maillons de production, de conditionnement, de transformation et de distribution maintiennent une cadence normale d’activité malgré la crise du Covid-19. Pour les produits de grande consommation comme les tomates, les oignons ou encore les pommes de terre, la plupart des assolements mis en place pendant la saison hivernale permettront de couvrir largement les besoins de consommation pendant les mois d’avril et mai. Par ailleurs, selon une source à la Chambre régionale de l’agriculture de Fès-Meknès, «les semis des cultures de printemps dans la région se déroulent normalement et les réalisations à fin mars ont atteint globalement 70% du programme établi. Le reste sera semé durant les deux prochaines semaines».

Les importations de céréales et légumineuses ont renforcé les stocks et permis de les maintenir à un niveau permettant d’assurer une couverture de 3 à 4 mois selon le produit, particulièrement pour les blé, maïs, orge et légumineuses, rapporte Les Inspirations Ecos. Selon un communiqué du ministère de l’Agriculture, «la situation se présente bien pour la majorité des cultures, à l’exception des céréales qui subissent un impact important dû au déficit pluviométrique très significatif». Par conséquent, les estimations relatives à la production céréalière se feront dans une décade.

Au niveau des zones bour défavorable, les données sur le terrain confirment déjà une situation dégradée. Aussi, l’indemnisation par la MAMDA au niveau de toutes les zones bour débutera dès la semaine prochaine.

Regardez aussi

Maroc : Le potentiel de la figue de barbarie et de son huile dévoilé

Maroc : Le potentiel de la figue de barbarie et de son huile dévoilé

L’huile de graines de figue de barbarie vaut 1000 dollars le litre sur les marchés …

2 commentaires

  1. Avatar

    vous êtes des pros de plagia, vous ne cité même pas la source, cette article est publié au journal Les Inspirations Eco du 20 avril. arrêté de voler le travail des autres.

    • Avatar

      Bonjour Madame Zaki,

      Nous citons toujours nos sources, vous n’avez pas probablement pas fait attention mais voici le passage :

      “Les importations de céréales et légumineuses ont renforcé les stocks et permis de les maintenir à un niveau permettant d’assurer une couverture de 3 à 4 mois selon le produit, particulièrement pour les blé, maïs, orge et légumineuses, rapporte Les Inspirations Ecos. Selon un communiqué du ministère de l’Agriculture ….”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *