Accueil / Actualités / Actu internationales / La Commission Européenne renouvelle l’autorisation du Glyphosate
image_not_found

La Commission Européenne renouvelle l’autorisation du Glyphosate

La Commission Européenne renouvelle l’autorisation de l’herbicide controversé Glyphosate.

Après plusieurs mois de débats, la Commission Européenne a renouvelé l’autorisation d’utilisation du Glyphosate, pesticide très controversé.

Cela fait plusieurs mois que l’utilisation du pesticide très controversé Glyphosate est au centre de multiples débats. Nous nous demandions si l’utilisation de ce produit allait être renouvelée. Suivant la décision des États, la Commission européenne vient de prolonger de cinq ans l’autorisation de l’herbicide controversé Glyphosate. La Commission précise toutefois qu’en réponse aux préoccupations des citoyens de l’UE elle annonce des mesures visant à rendre plus transparent à l’avenir le processus d’autorisation, de restriction ou d’interdiction de l’utilisation de pesticide.

Elle fournit une explication détaillée des règles de l’UE en matière de pesticides et annonce une proposition législative pour le printemps 2018, en vue d’accroître la transparence, la qualité et l’indépendance des évaluations scientifiques de substances, par exemple par l’accès du public aux données brutes, et elle présente les futures modifications de la législation nécessaires au renforcement de la gouvernance dans le cadre de la réalisation d’études pertinentes, qui pourrait notamment se traduire par la participation des pouvoirs publics au processus décisionnel relatif aux études qui doivent être menées dans un cas donné.

« Il est remarquable que plus d’un million de citoyens de l’UE aient investi de leur temps pour s’engager directement sur une question qui compte. La Commission a été à l’écoute et va maintenant agir. Nous avons besoin de davantage de transparence quant à la prise de décisions dans ce domaine. Au printemps prochain, la Commission présentera aussi les propositions concernant l’eau potable que nous avons promises en réponse à une autre initiative réussie. En résumé, je suis un fervent partisan du droit des citoyens à s’engager de cette manière et je presse le Parlement et le Conseil d’avancer rapidement sur nos propositions en vue de favoriser les initiatives citoyennes européennes réussies à l’avenir », a indiqué le premier vice-président de la Commission, M. Frans Timmermans.

Regardez aussi

Maroc : Le potentiel de la figue de barbarie et de son huile dévoilé

Maroc : Le potentiel de la figue de barbarie et de son huile dévoilé

L’huile de graines de figue de barbarie vaut 1000 dollars le litre sur les marchés …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *