Accueil / Actualités / Actu internationales / Les États-Unis augmentent leurs importations d’huile d’olive vierge
Les États-Unis augmentent leurs importations huile olive vierge
Les États-Unis augmentent leurs importations d'huile d'olive vierge.

Les États-Unis augmentent leurs importations d’huile d’olive vierge

Les États-Unis ont augmenté leurs importations d’huile d’olive vierge de 13%.

Les importations d’huile d’olive vierge et d’huile d’olive aux États-Unis ont augmenté de 13% dans la campagne 2019/2020 par rapport à la campagne 2018/2019, atteignant 391.116 tonnes, le chiffre le plus élevé de la série historique, selon la dernière données du Conseil oléicole international.

Les États-Unis représentent environ 36% des importations mondiales d’huile d’olive, au premier rang, suivis de l’Union européenne avec 17%, du Brésil avec 8%, du Japon avec 7% et du Canada avec 5%. Entre les quatre, ils atteignent 73% des importations mondiales. Le reste des pays importateurs est inférieur à 5%.

Lire aussi : Le Maroc mise sur le digital pour promouvoir son huile d’olive en Amérique

En ce qui concerne l’huile de grignons d’olive, les importations étasuniennes ont augmenté de 11,4% au cours de la dernière campagne agricole et de commercialisation 2019/2020, atteignant 396.919 tonnes. Cette augmentation a été de 27,1% par rapport à la saison 2013/2014, où 312.341 tonnes ont été importées.

Au cours des sept dernières campagnes, l’Italie, l’Espagne et la Tunisie ont été les principaux fournisseurs des États-Unis, représentant 77,3% du total parmi les trois, suivis du Portugal avec 8,7% et de la Turquie avec 4,5%, indique Olimerca. Par origine des importations, environ 67,2% du total provient de l’Union européenne. Les 32,8% restants proviennent principalement de Tunisie.

Regardez aussi

La culture de l'avocat en Afrique est promise à un bel avenir

Les producteurs d’avocats australiens doivent s’ouvrir à l’export.

Les producteurs d’avocats australiens doivent s’ouvrir à l’export. Pour écouler les productions d’avocats, les agriculteurs …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *