×
AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
dimanche 14 août 2022
Accueil / Actualités / Les États-Unis approuvent l’utilisation du désherbant Bayer pour cinq ans
Les États-Unis approuvent l'utilisation du désherbant Bayer pour cinq ans
Les États-Unis approuvent l'utilisation du désherbant Bayer pour cinq ans.

Les États-Unis approuvent l’utilisation du désherbant Bayer pour cinq ans

Les États-Unis approuvent l’utilisation du désherbant Bayer pour encore cinq ans.

L’agence américaine de protection de l’environnement a déclaré mardi qu’elle autoriserait les agriculteurs à pulvériser sur les cultures des désherbants à base de dicamba chimique vendu par Bayer AG et d’autres sociétés, après qu’une cour d’appel américaine a bloqué les ventes en juin.

La décision vient renforcer Bayer, martelé par des poursuites judiciaires contre divers produits chimiques aux États-Unis depuis l’acquisition de la société semencière Monsanto en 2018, rapporte Reuters.

Les critiques ont déclaré qu’il s’agissait d’un autre exemple de l’administration Trump favorisant les intérêts commerciaux par rapport à la réglementation, juste une semaine avant les élections présidentielles. L’EPA a réapprouvé pour cinq ans le XtendiMax de Bayer, un herbicide populaire à base de dicamba, pulvérisé sur le soja et le coton génétiquement modifié qui y résistent.

Lire aussi : Le Maroc utilise 142% moins de pesticides agricoles que l’Espagne

L’EPA mettra en œuvre de nouvelles restrictions sur les produits à base de dicamba qui «régleront les problèmes de dérive dont nous avons été témoins dans le passé», a déclaré l’administrateur Andrew Wheeler aux journalistes lors d’un appel.

L’agence a également réapprouvé l’herbicide dicamba Engenia de BASF SE et a prolongé une approbation pour le Tavium de Syngenta.

Regardez aussi

Kenya bientôt ouverture une usine engrais avec 27 millions dollars

Russie-Afrique : Uralchem s’apprête à livrer gratuitement 25 000 tonnes d’engrais à l’Afrique

Pour contribuer à la sécurité alimentaire mondiale et à la lutte contre la faim, la …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.