Accueil / Actualités / Actu internationales / Espagne : les agriculteurs misent sur la mini-pastèque pour concurrencer le Maroc
Espagne : les agriculteurs misent sur la mini-pastèque pour concurrencer le Maroc
Espagne : les agriculteurs misent sur la mini-pastèque pour concurrencer le Maroc.

Espagne : les agriculteurs misent sur la mini-pastèque pour concurrencer le Maroc

Les agriculteurs espagnols misent sur la mini-pastèque pour concurrencer le Maroc.

Au fil de ces dernières années, le Maroc s’est démarqué de par la qualité de ses pastèques qui, d’ailleurs, obtiennent de meilleurs prix sur le marché à l’exportation. Pour contrer le Maroc, l’Espagne est en train de se tourner vers les variétés de petits calibres ou mini-pastèques.

« En Espagne, la tendance est de plus en plus au plus petit calibre ou au mini », a déclaré, sur revistamercados, Luis Miguel Fernández, directeur de l’Association des producteurs de fruits et légumes d’Almeria (COEXPHAL), ajoutant que c’est le type de pastèque qui est le plus demandé parmi les chaînes et les consommateurs.

Dès lors, les agriculteurs espagnols misent de plus en plus sur la culture de mini-pastèque, comme en atteste la récolte de ce produit agricole cette saison. Celle-ci représente déjà, près de 10% du volume total de pastèques récoltées cette année, connaissant une croissance de 6% ou 7% par rapport à la saison précédente.

En ce qui concerne le Maroc et jusqu’à l’année dernière, les mini-pastèques (poids : 1,5 et 2 kg) bien qu’existantes étaient peu cultivées. D’une manière générale, les agriculteurs marocains visent la production de pastèques de gros calibre (15-20 kg) très appréciées des familles et très répandues sur le marché. Les produits marocains étant les meilleurs sur le marché. Néanmoins, il y a là peut-être une tendance de diversification pour les producteurs qui souhaitent répondre à un marché existant.

Rappelons là encore que les choix culturales et variétales sont faits par chaque agriculteur, selon ses spécificités pédo-climatiques, ses débouchés, son expérience. Rappelons également que le Maroc est un spécialiste de la pastèque puisqu’il est 3ème producteur mondial et propose des produits d’une qualité exceptionnelle reconnue sur le marché.

Regardez aussi

Vidéo : une tomate en train de pourrir fait plus de 14 millions de vues sur YouTube

Vidéo : une tomate en train de pourrir fait plus de 14 millions de vues sur YouTube

La vidéo d’une tomate en train de pourrir, fait plus de 14 millions de vues …

4 commentaires

  1. On va jeter à poubelle leur pastèque

  2. Nos pastèques jaïssent d’une terre bénie qui scandent لا إلاه إلا الله. C’est là notre force.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *