×
AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
dimanche 25 septembre 2022
Accueil / Actualités / L’Espagne échoue dans sa tentative pour freiner les exportations marocaines
Espagne échoue dans sa tentative pour freiner les exportations marocaines
Fruits et légumes - photo : DR

L’Espagne échoue dans sa tentative pour freiner les exportations marocaines

Le lobby agricole espagnol échoue dans sa tentative pour freiner les exportations de fruits et légumes du Maroc.

Les producteurs espagnols, sous les auspices de l’eurodéputé, Mazaly Aguilar, viennent de faire choix blanc à Bruxelles. En effet, après avoir déposé plusieurs plaintes au sein de la Commission européenne pour modifier le régime d’entrée des produits agricoles marocains, dans le but de nuire aux exportations marocaines, ceux-ci ont lamentablement échoué, Bruxelles ayant répondu par le négatif.

Une bonne nouvelle pour le Maroc. La Commission européenne n’envisage pas, comme le rapporte Agropopular, d’introduire des changements dans le régime actuel des droits de douane et des prix d’entrée applicables aux importations de produits horticoles en provenance du royaume, comme le souhaitaient les producteurs espagnols.

Lire aussi : Tomates : le Maroc, 3ème fournisseur de l’UE avec plus de 679.500 tonnes

En effet, selon le Commissaire européen à l’agriculture, Janusz Wojciechowski, « le système fonctionne de manière transparente et rappelle qu’il a été modifié en 2014 en réponse aux plaintes selon lesquelles les importateurs se sont soustraits au paiement de certains droits d’importation ».

Toutefois, le Commissaire a reconnu que les importations de fruits et légumes de l’UE en provenance du royaume «ont augmenté ces dernières années, passant de 1 million de tonnes d’importations en 2015, d’une valeur d’environ 1,2 milliard d’euros, à 1,3 million de tonnes en 2019, d’une valeur d’environ 1,7 milliard d’euros, soit une hausse respectivement de 33% et 40%». Et de préciser que l’Office européenne de lutte contre la fraude (OLAF) examine les allégations soulevées par l’eurodéputée.

Regardez aussi

Delassus s'engage dans l'énergie solaire

Irrigation : Le potentiel solaire du Maroc comme opportunité ?

Irrigation agricole : le fort potentiel solaire du Maroc, porteur d’opportunités en matière de pompage …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.