AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Actu internationales / L’Égypte devra diversifier ses exportations des fruits et légumes en 2023
Maroc activité agricole en hausse
Export - Ph : DR

L’Égypte devra diversifier ses exportations des fruits et légumes en 2023

La dépendance russe vis-à-vis des fruits et légumes égyptiens augmente les risques pour l’industrie horticole en Égypte.

Au cours des trois premiers trimestres de 2022, le volume des approvisionnements russes de la part de l’Égypte ont atteint des niveaux record. En effet, la Russie est actuellement le principal marché pour les fruits, légumes et pommes de terre exportés d’Égypte, selon les analystes d’EastFruit. Aujourd’hui, l’Égypte devra diversifier ses exportations de légumes et de fruits pour éviter d’éventuels problèmes avec la demande russe.

Entre janvier et septembre de l’année 2022, la part du marché russe dans l’approvisionnement en fruits et légumes en provenance d’Égypte a dépassé le tiers de toutes les exportations et a atteint 34 % pour la première fois. En valeur, les exportations égyptiennes de ces produits vers la Russie se sont élevées à 405 millions de dollars, soit une augmentation de 28 % par rapport à la saison précédente. Toutefois, la dépendance croissante de la Russie vis-à-vis des exportations de fruits et légumes égyptiens augmente considérablement les risques pour l’industrie horticole égyptienne à court et moyen terme.

D’après la même source, les revenus des fournisseurs égyptiens provenant des exportations de pommes de terre en 2022 ont augmenté de 60 %, soit de près de 52 millions de dollars à 138 millions de dollars. Pour les fruits et baies surgelés, les revenus des exportations ont augmenté de 7 % à 24 millions de dollars. D’autres augmentations ont été enregistrées pour les légumes surgelés (73 % à 20 millions de dollars) et les oignons (8 % à 14 millions de dollars). Parmi les autres principaux produits d’exportation : la mangue, la carotte, la fraise fraîche, le chou-fleur, le brocoli, les citrons et les pêches.

Pour rappel, le deuxième marché de vente le plus important pour les fruits et légumes égyptiens, au cours des 9 premiers mois de 2022, est l’Arabie saoudite. Le volume des exportations vers ce pays a augmenté de 35 % et sa part dans l’approvisionnement en légumes, fruits et pommes de terre de L’Égypte était de 11 %, ce qui correspond à la moyenne des dernières années. Pendant ce temps, les exportations de fruits et légumes de l’Égypte vers les Pays-Bas et le Royaume-Uni, les prochains marchés les plus importants, ont chuté de 8 % et 12 %, respectivement.

Partager

Regardez aussi

Festive olives - ph : DR

Réunion du Conseil Oléicole International, qui représente 94% de la production mondiale, sur les perspectives d’avenir

Madrid a récemment accueilli la session plénière de la 119e réunion du Conseil des membres …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *