Accueil / Actualités / Actu internationales / L’Égypte investit 1,9 milliard d’euros dans l’agriculture et l’irrigation
L'Égypte investit 1,9 milliard d'euros dans l'agriculture et l'irrigation
L'Égypte investit 1,9 milliard d'euros dans l'agriculture et l'irrigation.

L’Égypte investit 1,9 milliard d’euros dans l’agriculture et l’irrigation

L’Égypte envisage d’augmenter ses exportations agricoles de 5 à 10%.

L’Égypte prévoit d’augmenter les investissements publics dans le secteur de l’agriculture et de l’irrigation au cours de l’exercice 2020/2021, selon un rapport concernant les objectifs du secteur agricole.

A l’instar du Maroc, les investissements publics estimés dans le secteur égyptien de l’agriculture et de l’irrigation s’élèvent à environ 34,5 milliards de livres égyptiennes (LE) soit environ 1,9 milliard d’euros en 2020/2021, contre environ 33,9 milliards de LE au cours de l’exercice 2019/2020, ce qui représente une augmentation de 2%, a expliqué la ministre égyptienne la Planification et du Développement économique. Les investissements du ministère de l’irrigation et des ressources en eau en 2020/2021 sont estimés à 8,32 milliards de LE, dont 8 milliards de LE en financement du Trésor public à 96%, selon Egypt Independant.

Lire aussi : Eau et irrigation : 150 millions d’euros pour la conservation des eaux des plaines du Saïss et du Garet

Les objectifs sont d’accroitre la production agricole de 938,9 milliards de LE en 2019/2020 aux prix courants à 1075,1 milliards de LE en 2020/2021, avec un taux de croissance de 14,5% – équivalent à 11% de la production totale. De même, l’Égypte cherche à augmenter la production agricole à prix constants à 632,7 milliards de LE, contre environ 612,6 milliards de LE en 2019/2020, pour un taux de croissance de 3,3%.

Elle prévoit en outre d’améliorer le produit intérieur brut (PIB) agricole aux prix courants à environ 768,3 milliards de LE, contre environ 670,1 milliards de LE en 2019/2020, à un taux de croissance annuel de 14,7%.

En ce qui concerne les exportations agricoles, le pays envisage de les augmenter de 5 à 10% pour atteindre environ 2,3 à 2,4 milliards d’euros.

 

Regardez aussi

Production mondiale de fraises en hausse de près de 40%

Production mondiale de fraises en hausse de près de 40%

La production de fraises s’est répandue au fil des années dans plusieurs pays. Entre 2008 …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *