AgriMaroc AgriAlgerie AgriTunisie
Accueil / Actualités / Elevage / Danone présente son Programme d’Agrégation destiné aux producteurs de la filière laitière

Danone présente son Programme d’Agrégation destiné aux producteurs de la filière laitière

Centrale Danone dévoile son Programme d’Agrégation : Un moteur de développement durable pour l’industrie laitière

Centrale Danone, en collaboration avec le Ministère de l’Agriculture, de la Pêche Maritime et du Développement Rural, ainsi que l’Agence de Développement Agricole (ADA), a organisé un événement remarquable à Casablanca, intitulé « L’Agrégation, une locomotive de développement durable et d’investissement dans le secteur agricole ». Des acteurs majeurs tels que Maroc Lait, la Chambre d’Agriculture, la DRA et l’ONCA ont participé à cette journée d’étude.

Au cours de cette rencontre, Centrale Danone et les organismes de tutelle ont présenté les grandes lignes de leur Programme d’Agrégation destiné aux producteurs de la filière laitière, s’inscrivant dans le cadre du Plan « Génération Green ».

L’objectif majeur de Centrale Danone est de structurer et de renforcer la compétitivité de la filière laitière grâce à l’agrégation. Ce modèle novateur offre aux producteurs laitiers une relation transparente avec l’agrégateur, une assistance technique pour professionnaliser leurs exploitations, ainsi qu’une modernisation de leurs équipements.

Pour Centrale Danone, ce modèle d’organisation garantit une base d’approvisionnement plus vaste et stable pour ses unités agroindustrielles, tout en renforçant ses capacités industrielles.

Les agriculteurs agrégés de Centrale Danone bénéficient de nombreux avantages. Ils ont l’opportunité d’accroître leurs revenus en valorisant davantage leur production grâce à une meilleure qualité et un accès à un marché fiable. De plus, l’agrégation leur offre l’occasion d’acquérir de nouvelles compétences et d’adopter les dernières technologies.

Sur le plan financier, l’agrégation leur ouvre la porte à des subventions dans le cadre du nouveau contrat programme, qui représente la mise en œuvre de la stratégie Génération Green pour la filière laitière d’ici 2030, avec un montant total de près de 12,13 milliards de dirhams.

Dans un premier temps, le Programme d’Agrégation de Centrale Danone concerne plus de 20 000 exploitants dans la région de Doukkala.

Au-delà de ses avantages pour les producteurs, l’agrégation représente également une approche adéquate pour le développement des filières de production dans l’amont laitier, avec Centrale Danone jouant un rôle clé dans l’encadrement et l’animation au profit des agrégés. Cette approche favorise l’attraction de nouveaux investissements, la création de pôles de croissance autour des projets d’agrégation, la génération de richesses et d’emplois en milieu rural, ainsi que le renforcement du tissu des acteurs dans le secteur agricole, le tout soutenu par l’État.

À la clôture de cette journée d’étude, M. Rachid Khattate, Secrétaire Général chez Centrale Danone, a exprimé : « Les premiers contrats-pilotes signés avec les éleveurs-partenaires ont encouragé Centrale Danone à poursuivre le développement du modèle d’agrégation. Le soutien du Ministère de l’Agriculture, de l’Agence de Développement Agricole et de tous les partenaires souligne la pertinence des partenariats publics-privés dans le cadre de la stratégie « Génération Green » ».

La représentante de la Direction Régionale de l’Agriculture (Casablanca-Settat) a également déclaré : « Notre objectif est de sensibiliser les différents intervenants pour dynamiser le processus de mise en place des projets d’agrégation de nouvelle génération, notamment dans la filière laitière. Nous remercions Centrale Danone pour ses efforts continus en faveur de la filière laitière ainsi que pour son engagement envers ses agriculteurs ».

M. Mohammed, signataire d’un contrat en tant qu’agrégé avec Centrale Danone, a ajouté : « Aujourd’hui, je suis ravi de bénéficier des techniques modernes de production, de recevoir des subventions de l’État et surtout de garantir une solution durable pour ma production laitière ».

Partager

Regardez aussi

ONSSA: Le consommateur de viande rouge doit être "exigeant"

Aïd Al-Adha : M. Sadiki tient une réunion avec les professionnels de la filière des viandes rouges

Le ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *