Accueil / Actualités / Actu internationales / Croissance de 3% des exportations horticoles de l’UE vers les pays tiers

Croissance de 3% des exportations horticoles de l’UE vers les pays tiers

Les exportations horticoles de l’UE vers les pays tiers enregistrent une croissance de 3% .

Les exportations espagnoles de fruits et légumes frais vers les pays tiers, qui représentent 6,3% du total, se chiffrent à 479 millions d’euros, soit une croissance de 3% de plus que l’an dernier. 

Les pays européens hors UE ont enregistré une forte croissance, en particulier en Norvège, tandis que la valeur des livraisons hors d’Europe s’est stabilisée pour atteindre 247 millions d’euros, selon les données du Département des douanes et des taxes spéciales.

Cette croissance a été principalement réalisée dans les pays européens hors UE, où 7% supplémentaires ont été exportés, pour un total de 232 millions d’euros, déclare Freshplaza. La valeur des livraisons à la Norvège a augmenté de 60% pour atteindre 63,7 millions d’euros.

Au premier semestre 2018, les exportations espagnoles de fruits et légumes frais vers l’UE se sont élevées à 7 024 millions d’euros, soit 1% de moins qu’au cours de la même période de l’année précédente.

Parallèlement, la valeur des livraisons vers les destinations hors UE a augmenté de 3% pour atteindre 479 millions d’euros.

La légère baisse enregistrée par les ventes de fruits et légumes espagnols dans l’UE est surtout due à la baisse de 1% enregistrée aux Pays-Bas, avec des expéditions de 637,6 millions d’euros et de l’Italie à 429,7 millions d’euros (-7%).

Les expéditions vers l’Allemagne et la France, premières et deuxièmes destinations les plus importantes pour les exportations espagnoles, ont augmenté respectivement de 1% et 3%, pour atteindre 1 983 millions d’euros et 1 278 millions d’euros.

Les exportations vers le Royaume-Uni, troisième destination la plus importante, ont progressé de 1% en valeur, pour atteindre 1 067 millions d’euros.

En dehors de l’Europe, la valeur des exportations s’est élevée à 247 millions d’euros, soit 3,2% du total; le même chiffre qu’au premier semestre de 2017. Le Canada s’est démarqué avec 41,4 millions d’euros; 64% de plus, ainsi que la Chine, avec 27,9 millions d’euros (+ 35%).

En termes de volume, les exportations de fruits et légumes vers l’UE au premier semestre 2018 se sont élevées à 6,3 millions de tonnes, tandis que les exportations vers les pays tiers ont atteint 407 623 tonnes. Parmi eux, 167 338 tonnes correspondaient à des pays européens et les 240 290 autres tonnes à d’autres pays.

Pour FEPEX, la réduction du volume et de la valeur des exportations de fruits et légumes en dehors de l’Europe est due à des causes multiples et variées, notamment des obstacles phytosanitaires, ainsi que des problèmes logistiques, financiers et commerciaux. La promotion des négociations commerciales pour empêcher que les protocoles phytosanitaires ne deviennent un obstacle au commerce est donc considérée comme une priorité.

Regardez aussi

mangues Miyazaki les plus chères au monde

Inde : des agriculteurs cultivent par accident les mangues les plus chères au monde

Des agriculteurs indiens ont cultivé par accident les mangues les plus chères au monde. Rani …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *