Accueil / Machinisme / Le Covid-19 met KO les concessionnaires de machines agricoles
Le Covid-19 met KO les concessionnaires de machines agricoles
Le Covid-19 met KO les concessionnaires de machines agricoles.

Le Covid-19 met KO les concessionnaires de machines agricoles

Près de 45 % des concessionnaires de machines agricoles s’attendent à avoir besoin d’un soutien financier.

Selon une enquête menée par CLIMMAR, les effets de la crise de Covid-19 sont fortement ressentis par les distributeurs et les concessionnaires du secteur européen des machines et équipements agricoles. Environ 80% des personnes interrogées se disent touchées par la crise.

Le principal problème se situe au niveau du département des ventes de ces concessionnaires, avec une stagnation des ventes de machines neuves en particulier, souligne Fructidor. Les ventes de machines agricoles d’occasion sont également touchées, mais moins que les ventes de celles neuves, situation similaire au Maroc.

Le travail dans les ateliers de réparation et d’entretien des concessionnaires reste en général à un niveau acceptable. En effet, les clients, notamment dans le secteur agricole, ont dû effectuer leurs travaux de printemps en utilisant des machines qui ont nécessité comme habituellement des réparations et un entretien.

Près de 45 % des participants à l’enquête déclarent également qu’ils s’attendent à avoir besoin d’un soutien financier pour survivre à la crise du nouveau coronavirus (Covid-19). Cela signifie que les entreprises souhaitent obtenir de la part des banques des conditions de crédit acceptables ainsi que des conditions favorables de la part des fabricants et fournisseurs de machines agricoles pour le financement des stocks. Seuls 13% des concessionnaires indiquent qu’ils n’ont pas besoin de mesures d’aide.

Les perspectives pour le machinisme agricole dans les mois à venir sont pessimistes. Plus de 70% des participants prévoient une baisse importante du chiffre d’affaires et du carnet de commandes au cours des 2 prochains mois, dont 16% des entreprises s’attendent même à une baisse de plus de 25%.

Regardez aussi

Goutte a goutte irrigation

Le marché des tracteurs en alerte avec un recul de 35%

La crainte d’une baisse du marché des tracteurs en 2019 de près de 35% se …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *