Accueil / Actualités / Elevage / Commercialisation d’aliments composés subventionnés
Commercialisation d’aliments composés subventionnés

Commercialisation d’aliments composés subventionnés

Le Gouvernement procède au lancement de la commercialisation des aliments composés subventionnés  de l’élevage bovin.

Lancement de l’opération de commercialisation des aliments composés subventionnés au profit des éleveurs bovins dans le cadre de la mise en œuvre du programme de lutte contre les effets du déficit pluviométrique.

C’est dans le cadre de la mise en œuvre du programme de gestion de l’impact du déficit pluviométrique que le Ministre de l’Agriculture et de la Pêche maritime, Aziz Akhannouch, a lancé la commercialisation des aliments composés subventionnés le 20 Juin au profit des éleveurs bovins.

D’une durée de cinq mois, ce programme qui portera sur une quantité globale prévisionnelle de 4,5 millions de quintaux et sera lancé en plusieurs tranches en fonction de l’évolution des besoins. La première tranche a déjà été lancée et concerne une quantité globale de plus de 2 millions de quintaux. Selon le Ministère, ce programme des aliments composés subventionnés permettra aux éleveurs de maintenir de bonnes performances de production de leur cheptel bovin.

Depuis le lancement du programme, 6,13 millions de quintaux ont été commercialisés dans le cadre de l’orge subventionnée, lancée en 5 tranches, à travers 230 centres relais qui couvrent l’ensemble du territoire national. Ce programme vise les éleveurs dont le cheptel est enregistré sur la base de données du Système National d’Identification et de Traçabilité (SNIT) de l’Office National de Sécurité Sanitaire des Aliments (ONSSA).

Les aliments composé subventionnés seront mis à la disposition des éleveurs éligibles des communes bénéficiaires et à un prix fixe subventionné de 220 DH le quintal. Chaque éleveur éligible aura droit à un maximum de 1,50 quintal par tête de bovin identifié par le SNIT.

Regardez aussi

Maroc-Le-renforcement-de-l-alimentation-du-bétail-en-marche

Maroc : Le renforcement de l’alimentation du bétail en marche

La luzerne sert à renforcer l’alimentation du bétail en raison de sa forte teneur en …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *