Accueil / Actualités / Actu Maroc / Chtouka : projet de plantation de 406 ha d’arganiers
Chtouka projet de plantation de 406 ha arganiers
Chtouka : projet de plantation de 406 ha d'arganiers.

Chtouka : projet de plantation de 406 ha d’arganiers

La province de Chtouka Ait Baha bénéficiera d’une extension de la superficie réservée aux arganiers.

Dans le cadre du programme de développement de l’arganiculture dans les zones vulnérables (DARED), l’Office régional de mise en valeur agricole du Souss-Massa (ORMVA SM) vient de lancer le projet de plantation de 406 ha d’arganiers réalisé.

Ledit projet porte sur la plantation de 406 ha d’arganier au niveau de la zone d’action de l’ORMVA du Souss-Massa, notamment au niveau de la province de Chtouka Ait Baha, communes territoriales Belfaa et Ait Milk. Et ce dans le cadre du programme DARED qui consiste en la plantation de l’arganier sur les terrains privés et concerne toute la réserve de biosphère d’arganier faisant partie de la zone d’action de l’Andzoa.

Lire aussi : Maroc : Le projet de plantation 10.000 ha d’arganiers avance bien

Green Climate Fund (GCF) et l’Etat marocain ont cofinancé le programme. Selon l’ORMVA SM, «l’arganiculture est une composante principale de la stratégie agricole Plan Maroc Vert et vise à soutenir les efforts du gouvernement pour soulager la pression sur les zones de l’arganeraie et améliorer les conditions de vie des populations en augmentant leurs revenus et en renforçant leur résilience à travers la diversification de leurs activités».

Dans ce contexte, la mise en place de l’arganiculture vise la promotion de l’agriculture dans les zones vulnérables et la collecte des eaux en vue de renforcer la résilience des territoires concernés face au changement climatique et en arrivant aux activités visant l’intégration du genre et la gestion de la connaissance.

Regardez aussi

Maroc agriculteurs attente des prochaines pluies

Maroc : les agriculteurs dans l’attente des prochaines pluies

Les agriculteurs attendent avec impatience les prochaines pluies. Une bonne nouvelle pour les agriculteurs. En …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *