Accueil / Actualités / Actu internationales / La Chine autorise l’importation de plusieurs produits agricoles
La Chine autorise l'importation de plusieurs produits agricoles
La Chine autorise l'importation de plusieurs produits agricoles

La Chine autorise l’importation de plusieurs produits agricoles

La Chine autorise l’importation de plusieurs fruits des quatre coins du globe.

Le 15 mai, l’Administration générale des douanes de la Chine a publié une liste mise à jour des fruits frais ainsi que des pays et régions exportateurs avec approbation phytosanitaire pour l’importation en Chine.

Le 14 mai, les douanes chinoises ont annoncé que plusieurs types d’agrumes chiliens avaient été officiellement approuvés pour l’importation. Les agrumes frais autorisés à l’importation comprennent la mandarine et ses hybrides, le pamplemousse, les oranges et les citrons. Le 13 mai, les douanes ont annoncé que les myrtilles de Californie avaient officiellement eu l’approbation pour l’importation. Les produits nouvellement approuvés comprennent des bleuets frais de qualité commerciale et leurs hybrides.

Lire aussi : La transformation des produits agricoles, une opportunité de taille pour le Maroc

Le 26 avril, la Chine a approuvé l’importation des avocats de Californie à Hass. De même, elle a autorisé l’importation des nectarines de Californie (4 mars), des melons brésiliens (12 décembre 2019), ces derniers étant majoritairement exportés vers les États-Unis, le Canada, le Chili, Dubaï, la Russie et l’Union Européenne (UE).

Les douanes chinoises ont annoncé également l’approbation pour l’importation des melons brunéiens, le 27 décembre, les avocats colombiens (13 décembre),  les bananes mexicaines (9 décembre), les avocats des Philippines ( 29 novembre) et melons kirghizes (13 novembre).

 

Regardez aussi

Norvège : Les robots cueilleurs de fraises deviennent populaires en raison du coronavirus

Norvège : Les robots cueilleurs de fraises deviennent populaires en raison du coronavirus

La Norvège a enregistré une augmentation de la demande de robots depuis l’avènement du coronavirus. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *